mis à jour le

MALGRE SA DEFAITE CONTRE ZOSS : Tidiane Faye accueilli en héros à Djilor

Des centaines de jeunes ont accueilli en triomphe l'enfant du terroir, malgré sa défaite. Les djilorois ont déroulé le tapis rouge au «professeur» de l'arène. Tidiane Faye reste encore un héros et un symbole dans le village.


Quatre bus affrétés sur Dakar. Pour les besoins du combat du dimanche dernier, les populations de la communauté rurale de Djilor n'ont pas lésiné sur les moyens. La mobilisation s'est étendue jusqu'à Foundiougne, sans oublier Passy et Sokone. Partout, dans les allées, étaient visibles les banderoles de Tidiane Faye, natif de Djilor où vit encore ses parents. Malgré les moyens déployés et l'espoir suscité par sa technicité, «le professeur» est tombé sur un agrégé. Une défaite qui a plongé toute une communauté dans la désolation. Seulement en toute sportivité, ses supporters ont affiché un fatalisme. Acceptant leur sort, ils ont battu le rappel des troupes. Sur deux bus entourés de centaines de jeunes et de lycéens qui ont déserté les salles, dés que les coups de klaxons annonçaient l'entrée du cortège dans Djilor. Avec des pas de danses sérères, soutenus par un rythme cadencé des tam-tams, dont ils ont seuls le secret, ils ont sillonné tout le village, scandant le nom de leur champion. En tête de cortège, ses frères et s½urs ont donné du courage à ses supporters. Mettant tout sur le compte du destin, ils rappellent les récentes victoires du lutteur qui, aujourd'hui, selon eux, n'a pas démérité. Les femmes n'ont pas été en reste, elles ont étalé des pagnes tissés et jeté des foulards sur le cortège. Malgré quelques escarmouches créées par des supporters de Zoos qui chahutaient les partisans de Tidiane Faye, l'accueil fut grandiose. Après deux heures de procession, le soleil de plomb eut raison des c½urs et des passions. Sur un air de fête, petit à petit, la foule se disperse, laissant sur son passage tout un cordon d'espoir. Pour un prochain combat.
Par Pape Amadou Gaye
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye