mis à jour le

600 F CFA DE REVENU JOURNALIER : Sos des femmes détenues de la prison de Liberté 6 -Un concert organisé le 8 juin prochain

Pas moins de 1 488 femmes sont détenues dans les prisons sénégalaises. Cependant, leurs conditions de vie, avec un revenu journalier estimé à 600 F Cfa, ne sont pas des meilleures. Le cas de la prison de femmes de Liberté 6 de Dakar où croupissent un peu plus 107 détenues, en est une parfaite illustration.


Les conditions de vie carcérale des femmes détenues affectées au camp pénal restent à améliorer. De sources sûres, le revenu journalier de 600 F Cfa par personne, est loin d'être suffisant. «Cette somme est loin de remplir les besoins quotidiens de ces détenues», soutient une source, selon qui, pis, «celles qui y croupissent avec des enfants vivent dans la précarité totale. Car, tous les jours, elles ont besoin de savon, de détergents et autres produits entrant dans le cadre de la propreté corporelle et de leurs chambres». N'eut-été le soutien par des dons en nature de bonnes volontés, la prison serait invivable car l'hygiène quotidienne allait faire défaut. C'est dans ce cadre précis que lors de la célébration de la journée du 8 mars dédiée à la femme, le geste de nombreuses dames dont des étrangères qui ont apporté à manger et à boire à ces détenues, a été largement appréciée des autorités pénitentiaires. Elles ont ainsi invité les bonnes volontés et les pouvoirs publics à davantage organiser des dons, en solidarité aux prisonnières. C'est dans ce sillage que l'artiste Yoro Ndiaye et les membres du «Kharit Club» ont encore respecté la tradition, le 8 mars dernier, pour la cinquième année d'affilée, en rendant le sourire à ces dames, pendant toute une journée. D'ailleurs, pour davantage venir en aide à ces femmes dans le besoin, Yoro Ndiaye et ses camarades projettent d'organiser une soirée de gala, le 8 juin prochain. Une manière pour eux, de lever des fonds pour ces pensionnaires de la prison de Liberté 6. L'artiste qui a promis d'inviter d'autres chanteurs à cette noble action, a déjà obtenu la promesse ferme de Salam Diallo. «Cette soirée du 8 juin nous permettra de récolter des fonds, pour venir en aide aux enfants déficients mentaux et aux femmes prisonnières. Avec l'appui de Yoro et de certains artistes, nous comptons bien réussir cette grande première», a annoncé le président du fan's club du chanteur.

Sékou Dianko DIATTA
REWMI QUOTIDIEN