mis à jour le

Le « taom-baovao » malagasy dont on parle

Les différents médias continuent de commenter le fumeux Taombaovao malagasy -je dis fumeux, parce qu'il fait beaucoup de fumée. C'est un plaisir d'y trouver le meilleur, c'est un supplice d'y trouver le pire dans ce qu'écrivent ou disent les griots de service. On y découvre qu'il ne font que répéter ce qu'on leur a dit de dire ou qu'ils manquent de culture générale. C'est à ceux-là que j'aimerais m'adresser, me doutant bien toutefois être incapable de corriger les effets de tous les felaka qu'ils ont coutume de (...) - Société