mis à jour le

Abattage clandestin d'animaux : des bouchers aux arrêts

Il a été rapporté à Kantigui qu'un boucher indélicat, longtemps recherché par la police, a été mis aux arrêts la semaine dernière. Celui-ci avait pour habitude de vendre dans les marchés de Ouagadougou, la viande d'animaux abattus clandestinement qu'il se ravitaillait dans les villages environnants. Selon la source de Kantigui , le boucher s'est fait prendre dans la nasse lorsqu'il a été repéré par les éléments de la police en train de livrer des carcasses de mouton très tôt le matin. Il est revenu à (...) - On murmure