mis à jour le

Une subvention annuelle d’un milliard de francs CFA du gouvernement pour le cinéma sénégalais

Le gouvernement a décidé de doter le cinéma sénégalais d'une subvention annuelle d'un milliard de francs CFA à partir de 2014, a annoncé mardi à Dakar le réalisateur Ousmane William Mbaye, citant le chef de l'État, Macky Sall.

Selon Mbaye, M. Sall a remis 20 millions de francs CFA aux cinéastes sénégalais qui ont remporté 12 prix au 23ème Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), du 23 février au 2 mars.

Le chef de l'État a aussi décidé de les décorer lors de la prochaine fête nationale, le 4 avril, a annoncé le cinéaste à la radio privée RFM, après une audience accordée par le président Sall aux réalisateurs sénégalais ayant disputé le 23ème FESPACO.

Le Sénégalais Alain Gomis a remporté l'Étalon d'Or de Yennenga, le plus grand prix de ce festival, pour son film "Tey" (Aujourd'hui). C'est la première fois qu'un Sénégalais remporte le plus prestigieux prix du FESPACO, de la première édition du festival en 1969 à nos jours.

Au palmarès officiel de ce festival, le Sénégal a remporté quatre prix (Étalon d'Or, Étalon de bronze, Prix de la meilleure interprétation masculine et troisième prix du documentaire).

Pour les prix spéciaux, il y en a eu trois pour Moussa Touré, auteur de "La Pirogue" (Prix UEMOA, Prix de l'Ambassade des Etats-Unis et Prix de la CEDEAO), deux pour Alain Gomis (Prix UEMOA et Prix INALCO), un pour Moly Kane et un autre pour Khardiata Pouye (Prix de l'UEMOA tous les deux).

Ousmane William Mbaye a remporté le troisième Prix de la section documentaire pour son film "Président Dia".

APS