mis à jour le

Burundi: des troupes du pays "bientôt au Mali", selon le président

Des soldats burundais seront "bientôt" déployés au Mali, dans le cadre de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma) ou de la future opération de maintien de la paix de l'ONU, a affirmé mardi à Paris le président burundais Pierre Nkurunziza.

"(...) Mon pays participe activement à des missions de maintien de la paix en Afrique et dans le monde, en Somalie, au Darfour (Soudan), en Côte d'Ivoire, en Haïti et bientôt au Mali", a déclaré le chef de l'Etat burundais lors d'une conférence à l'Institut français des relations internationales (Ifri).

"Le Burundi a été approché au niveau de l'Union africaine mais aussi au niveau de la Cédéao (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) pour apporter notre contribution, compte tenu de notre expérience, et pour aider le Mali à avoir la paix", a-t-il ajouté. Le président n'a pas donné de précision sur le nombre de soldats qu'il pourrait envoyer.

Le président français François Hollande avait remercié lundi son homologue burundais pour s'être déclaré disposé à participer à la Misma.

"Le Burundi a été sollicité. Si c'est dans le cadre de la Misma, pas de problème, si ce sont les Nations unies qui transforment cette mission en mission onusienne, pas de problème. L'essentiel, c'est qu'on doit être présent aux côtés de notre frère et voir comment le Mali peut avoir la paix", a poursuivi le président burundais.

Selon une source diplomatique européenne, l'opération de maintien de la paix de l'ONU qui pourrait être mise en place à l'été après un vote au Conseil de sécurité en avril, pourrait compter jusqu'à 10.000 hommes, avec notamment le Burundi et la Mauritanie, en plus des soldats africains de la Misma.

AFP

Ses derniers articles: Burundi: un leader d'opposition arrêté pour "atteinte  "Diamants du sang" en Sierra Leone: décès en prison d'un trafiquant inculpé de "crimes de guerre"  La gauche marocaine, ou l'histoire d'un long naufrage