mis à jour le

Nadia Chaâbane tire les oreilles de Habib Ellouz

Une altercation verbale entre les élus Nadia Chaâbane, du Groupe démocratique ( Al-Massar ) , et Habib Ellouze, du Groupe islamiste Ennahdha, s’est produite, ce lundi matin, lors de la plénière de l’Assemblée nationale constituante (ANC), consacrée à la poursuite de l’examen de l’amendement du règlement intérieur de l’ANC.
Ce vif échange s’est produit à la suite d’une interview de Habib Ellouze au quotidien arabophone « Al Maghreb », de dimanche 10 mars 2013, intitulée « Habib Ellouze considère l’excision, une opération esthétique pour la femme ».

Nadia Chaâbane a demandé à Habib Ellouze de présenter ses excuses à toutes les femmes tunisiennes et au peuple tunisien suite à ces déclarations à propos de l’excision, affirmant qu’ « il est inconcevable qu’un élu de l’assemblée puisse valoriser ce crime de l’excision ». « Ces propos sont humiliants pour les femmes tunisiennes et il doit démissionner s’il ne s’excuse pas», a-t- elle martelé.

Dans son intervention, l’élu Habib Ellouze a accusé la journaliste d’avoir déformé ses propos au sujet de l’excision. « J’ai seulement évoqué le sujet après que la journaliste ait insisté pour en parler », a-t-il soutenu.
Il a ajouté avoir également évoqué l’égalité entre hommes et femmes dans l’Islam, sauf que la journaliste, qui a conduit l’interview, a omis de le rapporter dans son article. « L’excision des fillettes est une pratique courante en Orient, notamment au Yémen », a-t-il dit, niant toutefois avoir exigé sa pratique en Tunisie.

Les propos de Habib Allouz ont été immédiatement démenti par la journaliste qui l’a interviewé . Elle a publié toute l’interview confirmant ses déclarations publiées par le journal .

Intervenant ce soir sur le plateau de Nessma TV la journaliste a soutenu qu’Ellouz a fait des déclarations plus insensées et plus graves

Ecoutez la journaliste