mis à jour le

Appel à Dilou : Koun rajel w sayyeb Aliik Mennahdha..

Bonjour à Tous et à Toutes. Aujourd’hui 12 mars 2013. La Tunisie a des ministres et mais n’est toujours pas gouverné. Noureddine Bhiri, premier ministre de l’ombre est toujours en train de briffer Ali Laaridh premier ministre déclaré. Pendant ce temps Sonia Ben Toumia est bien active et bien présente à la constituante. Elle produit de manière assidue des sketchs et des réflexions dignes de Mohamed El Mourali et de feu Hédi Semlali.
Dans l’art du Karakouz, la constituante est devenue maître et Ben Toumia une GO (Gentille Organisatrice) de choix.
A part ça, les pseudos ministres vont être interdits de déclarations publiques. C’est plus vicieux, un massacre en silence !!

Pour ne pas vous priver de ce spectacle ,écoutez


***********
Je renouvelle mon appel à Dilou : Koun rajel w sayyeb Alik Mennahdha.. Vas au bout de tes convictions. Plus tôt tu le fais mieux c’est!!
Quant à Abdelfettah Mourou qu’il reste chez Rached, il aime bien se faire mal celui là !!
!..AH..!
***********
Al iswatou al 7asana (le bon exemple)..
Pour embellir la femme, il faut l’exciser (dixit Hbibi Ellouz). Un bon dirigeant et un honnête homme doit donner l’exemple sinon il doit s’effacer par ne plus exister. J’appelle Hbib Ellouz à inviter Mehrzia Laabidi à se faire exciser en direct…
!..AH..!
***********

Un papier ancien
On ne le retient plus, il vole, il a décollé de notre vie mais il pollue notre atmosphère. Mr Marzougui a perdu les pédales et est devenu incontrôlable. Il parle à tort et à travers sans discernement ni consistance. Ses déclarations deviennent de plus en plus nuisibles. Il banalise la médiocrité et « challek » sa fonction de président. Pour exister, il tire sur tout ce qui bouge. Par des attaques répétées contre les symboles de ce pays, il tente de se donner de l’importance. Mr Marzougui souffre de sa transparence, il est la nouvelle malédiction qui s’est abattue sur ce pays. Son antipathie s’est déclarée tard et sa soumission au diktat des « nahdhaouis » ne fait plus l’ombre d’un doute. Après la trahison de son camp, il est en train de trahir tout un peuple. Le dirigeant qui est capable de déverser, à l’extérieur du pays, autant d'obscénités sur les Hommes de son pays, est indigne d’être son président. L’imam Marzouki est un charlatant, le politique est un opportuniste revanchard complexé et tourmenté. Quand l’amour de son pays ne dépasse pas la surface de son nombril, il faut avoir la décence de la boucler et épargner au monde des propos néfastes et des allégations douteuses qui témoignent d’une immaturité politique et d’un amateurisme scandaleux dans la gestion de ce pays. Vendre son âme au diable ne rapporte pas grand chose hormis le mépris et la désolation.
Le provisoire s’est pacsé définitivement avec des maîtres chanteurs qui promettent le paradis aux suivistes et l’enfer aux récalcitrants. Il est complice du vol le plus caractérisé que le monde moderne ait connu : celui de la révolution des opprimés!
Quand « sahfet le3sel » (le bol du miel) va s’assécher, il sera le premier à être dévoré par ses maîtres d’aujourd’hui.
Le temps peut faire du plus beau des tapis une serpillière.

???? ???? ?????? ?????? ? ?? ???? ????? ??? ??????

A bon entendeur, salut!
!…Ah…!

Par Ali Gannoun