mis à jour le

Gabon : Ali Bongo Ondimba contre-attaque dans l'affaire des "biens mal acquis"

Devant la presse à Libreville, le porte-parole de la présidence gabonaise, Alain Claude Bilié By Nzé, a fermement attaqué la procédure en cours en France concernant l'affaire dite des "biens mal acquis". Il dément formellement que le chef de l'État Ali Bongo Ondimba puisse détenir les biens en cause et met en cause la légitimité de l'enquête française.