mis à jour le

OFFENSE AU CHEF DE L’ETAT : Les élèves et étudiants républicains arment Macky Sall

Les membres du mouvement des élèves et étudiants républicains ont tenu un point de presse, hier, à Dakar. Abordant divers sujets, notamment, l'éducation, la fermeture des Daaras, les locales qui profilent à l'horizon, ils ont décidé de s'attaquer à toute personne qui attaquera le président de la République, Macky Sall.

En conférence de presse, hier, Abdoul Aziz Faye, coordonnateur dudit mouvement, a donné un avertissement aux personnes qui envisagent de s'attaquer au Président de la République, Macky Sall. Déplorant la sortie d'un patron de presse qui avait utilisé des propos déplacés à l'endroit du chef de l'Etat, les élèves et étudiants diront : «nous n'accepterons plus que quiconque s'attaque à notre président. Et, ce n'est pas parce que nous n'acceptons pas des critiques mai,s il faut qu'elles soient objectives». Concernant les libéraux, Abdoul Aziz Faye informera qu'ils sont mal placés pour dénoncer quoi que ce soit car, le régime de Wade a mis le Sénégal à genou». D'avis qu'il faut une opposition forte et une société civile crédible, dans un Etat démocratique, M Faye soutient que ces attaques sont souvent sans fondement et malhonnêtes.
Ces élèves et étudiants républicains, se félicitant des actes posés par le Président de la République, notamment, sur l'éducation, loueront les efforts consentis dans le cadre des infrastructures universitaires, avec 6 millions de dollars pour l'université de Ziguinchor et 17 milliards pour la deuxième université de Dakar, sans oublier la prise en charge des nouveaux bacheliers. En effet, le gouvernement a orienté, sur les 33000 étudiants de l'année passée, 11000, dans les établissements supérieurs privés reconnus par le Cames. S'agissant de la fermeture des Dahra et l'interdiction de la mendicité, ils encouragent à Macky Sall et son gouvernement à aller jusqu'au bout et à ne pas céder aux pressions. Pour massifier l'Apr, ils ont décidé de sillonner les établissements publics et privés, ambitionnant de contrôler Dakar, Pikine, entre autres.
Cheikh Moussa SARR
(Stagiaire)
rewmi quotidien