mis à jour le

Marius Bassene sur les querelles de tendances : «Le leadership de Benoit Sambou est incontestable à Ziguinchor»

De nouveaux responsables du pouvoir ont formé leur propre clan et contestent la position de Benoit Sambou dans la coordination départementale de l'Apr. Son chef de cabinet, Marius Bassene siffle la fin de la récréation et demande aux «mutins» de regagner les rangs.


Depuis plusieurs semaines, vu les vagues de nominations de certains responsables de l'Apr de Ziguinchor, de nouvelles tendances naissent contre le leader apériste Benoit Sambou. Et comme, en politique, tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins, certains de ses détracteurs assaillent les médias pour s'afficher et d'autres pour envoyer des rapports salés contre le ministre de la jeunesse. Son chef de cabinet de rappeler que tous ceux qui crient sur les toits aujourd'hui, étaient invisibles en 2008, quand Benoit Sambou faisait dans la proximité, pour implanter l'Apr, en dépit de l'activisme des milliards de Baldé que personne n'osait affronter. Mais avec Benoit nous avons bravé la peur pour afficher les effigies du président Macky Sall avec très peu de moyens. Nous sommes arrivés à changer les couleurs du département et de la région en hissant le drapeau de l'APR. Aujourd'hui Abdoulaye Baldé et le PDS sont affaiblis politiquement sur le terrain grâce à sa façon de faire. Pendant ce temps là, tous ces gens là qui s'agitent, étaient ailleurs entrain de lutter contre Macky Sall » a fait savoir le chef de cabinet du ministre. Pour éviter le syndrome du Pds où les caporaux commandaient les généraux, M. Bassene se veut être clair : «le leadership de Benoit Sambou est incontestable à Ziguinchor. Et détruire le Ministre de la jeunesse, c'est détruire toute une jeunesse, vue ses efforts sur le terrain. Parce qu'aujourd'hui, les mangues sont mures, tout le monde veut les cueillir. Mais, tous ces agissement ne nous ébranlent pas, parce que sans fondement et que nous avons la confiance des Ziguinchorois et du Président de la République». Aussi, le chef de cabinet de Benoit Sambou révèle-t-il que la massification de l'Apr se poursuit sur le terrain politique à Ziguinchor, pour assurer une victoire sans appel au président Macky Sall aux prochaines locales.
Ibrahima Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN