mis à jour le

Meurtre de Bernadette Tiendrébéogo : Le caporal Lompo risque la peine capitale

La peine de mort, voilà ce qu'encourt le caporal Bahanla Lompo du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) qui, dans la nuit du 9 mars 2013 à Ouagadougou, a criblé de balles son ex-petite amie Bernadette Tiendrébéogo. C'est ce qu'a déclaré lors d'une conférence de presse express, Honorine Méda, la procureure générale près la Cour d'appel de Ouagadougou qui a affirmé que le délinquant était aux arrêts et à la disposition de la justice.