mis à jour le

Des médicaments de la rue détruits à Ebolowa

Une équipe conjointe de la délégation régionale de la Santé publique et des forces de maintien de l'ordre ont incendié samedi 2 mars des produits saisis d'une valeur de 200 millions de F.

La destruction des médicaments illicites, vendus à ciel ouvert dans les artères de la ville d'Ebolowa, se présente aujourd'hui comme un fait marquant de ce début d'année 2013.