mis à jour le

Comment 28 éléphants ont été tués dans deux parcs à l’Est

Les responsables du WWF indiquent que des braconniers, lourdement armés et en cavale, ont commis leur forfait entre le 10 février et le 1er mars, à Nki et Lobeké. La cote d'alerte est atteinte. Les braconniers font toujours parler d'eux dans la région de l'Est. Les dernières nouvelles en provenance des parcs de Nki et Lobéké sont très mauvaises.