mis à jour le

Le proviseur regagne son bureau

Le haut-commissaire de la Comoé, Casimir Séguéda, a échangé le lundi 4 mars 2003 à Niangoloko avec la famille éducative et les autorités en vue de trouver une solution à la crise qui secoue le lycée municipal de Niangoloko. Depuis la rentrée scolaire, le lycée municipal de Niangoloko vit au rythme des débrayages soit des élèves ou du corps enseignant. Mais personne ne s'attendait à ce que les élèves séquestrent leur proviseur, chargent les forces de sécurité, brisent les vitres de la voiture de fonction du (...) - Infos de l'Ouest