mis à jour le

CAF : Issa Hayatou réélu pour un 7è mandat

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Issa Hayatou, unique candidat à sa succession, a été réélu pour un 7e mandat dimanche 10 mars 2013 à Marrakech, dans le sud du Maroc, lors de la 35e assemblée générale de la CAF.

M. Issa Hayatou était le seul candidat à sa propre succession pour ce poste qu'il occupe depuis de nombreuses années. Sa nouvelle élection a eu lieu à Marrakech (sud du Maroc), au cours de la 35è assemblée générale de l'instance panafricaine de football. Selon l'agence France presse, Issa Hayatou âgé de 66 ans, a été réélu à l'unanimité.

Pour rappel, c'est depuis 1988 que le Camerounais occupe la présidence de la CAF. Mais réélu, il promet de ne plus briguer un 8è mandat dès que ce nouveau mandat sera épuisé.

Le Camerounais a promis que ce septième mandat serait le dernier.

"Il n'y a pas de limitation de mandats, la seule limitation est 70 ans, et j'ai 66 ans, je peux donc me présenter, avait-il récemment souligné. Cette fois, ce sera mon dernier mandat. On ne changera pas les statuts (...) Je voulais partir, mais mon équipe m'oblige à rester", avait-il ajouté.

Au cours du week-end, Issa Hayatou a relevé qu'il avait été porté "il y a 25 ans", jour pour jour, "à la tête du football africain ici même au Maroc". "Ce pays représente des souvenirs particuliers pour moi", a-t-il noté.

M. Hayatou a aussi félicité les participants à l'AG de Marrakech pour leur "conduite exemplaire" dans le "dossier Anouma".

L'ex-président de la Fédération ivoirienne Jacques Anouma, qui souhaitait se présenter face à lui, n'a pu le faire en raison d'un amendement adopté en septembre 2012 limitant les candidatures aux membres ou ex-membres du comité exécutif de la CAF. D'aucuns y ont vu une mesure censée faire barrage à un candidat qui, néanmoins, avait peu de chances de l'emporter.

Les recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) ont tous été rejetés.

RAPHAEL KAFANDO

Sidwaya