mis à jour le

Tchad: le fils de Déby occupe la fonction de "Président de la République"

Le général Mahamat Idriss Déby, chef du Conseil militaire de transition (CMT) instauré mardi après la mort de son père Idriss Déby Itno, "occupe les fonctions de Président de la République" du Tchad, selon une Charte de la Transition publiée mercredi sur le site de la présidence.

La Charte de Transition abroge la précédente Constitution et sera exécutée comme "loi fondamentale de la République", selon les termes du document.

Mahamat Idriss Déby, général de corps d'armée âgé de 37 ans est également "le chef suprême des Armées". Il avait nommé mardi par décret 14 autres généraux tous très proches de son défunt père au sein du CMT, organe chargé d'organiser la transition 18 mois durant avant des "élections libres et démocratiques".

Mahamat Idriss Déby préside aussi "le conseil militaire de transition, le conseil des ministres, les conseils et comités supérieurs de défense nationale", selon le texte de la charte.

Le nouveau chef de l'Etat promulgue les lois adoptées par les 69 membres du conseil national de transition, nommés directement par Mahamat Idriss Déby.

La Charte de la Transition, qui compte 95 articles, garantit également les libertés "d'opinion, de conscience et de culte".

Un gouvernement de transition est institué, dont les membres sont nommés et révoqués Mahamat Idriss Déby. "Les membres de l'armée appelés au gouvernement de transition sont déchargés de toute fonction militaire", précise la charte.

AFP

Ses derniers articles: Libye: un fils de l'ex-dictateur libéré, que reste-t-il du clan Kadhafi?  RDC: nouveau massacre de villageois en Ituri, les ADF accusés  Guinée: les putschistes convoquent autoritairement les anciens ministres