mis à jour le

La Tunisie : Le gouvernement islamiste d’Ennahda se saborde, nouvel exécutif apolitique

Le Premier ministre tunisien, l'islamiste Hamadi Jebali, a annoncé mercredi 6 février qu'il allait former un « gouvernement de compétences nationales sans appartenance politique », après l'assassinat le jour même de l'opposant Chokri Belaïd, meurtre qui a déclenché une vague de violences en Tunisie. De violentes manifestations ont eu lieu dans diverses villes de Tunisie pour dénoncer cet assassinat.