mis à jour le

La Tunisie : Le gouvernement islamiste d’Ennahda se saborde, nouvel exécutif apolitique

Le Premier ministre tunisien, l'islamiste Hamadi Jebali, a annoncé mercredi 6 février qu'il allait former un « gouvernement de compétences nationales sans appartenance politique », après l'assassinat le jour même de l'opposant Chokri Belaïd, meurtre qui a déclenché une vague de violences en Tunisie. De violentes manifestations ont eu lieu dans diverses villes de Tunisie pour dénoncer cet assassinat.

Dna-Algerie

Ses derniers articles: Il cesse de paraitre : Pourquoi DNA (Dernières nouvelles d’Algérie) quitte la scène médiatique  Bouteflika «révolté» par les scandales de Sonatrach provoqués par son ami Chakib Khelil  Présumé corrompu, Amar Saadani le poulain de Said Bouteflika pour diriger le FLN