mis à jour le

Réalisation de 38 marchés de proximité

Les responsables concernés par l'attribution des stands dans les marchés en cours de réalisation, ont été instruits d'entamer la préparation des listes des bénéficiaires.

Afin de trouver des solutions durables au problème du commerce informel après l'échec de plusieurs opérations menées ces dernières années, la wilaya a décidé de lancer un programme pour réaliser des marchés de proximité dans des sites plus appropriés. Il s'agit de 38 lieux d'une capacité de plus de 1 600 stands pour une enveloppe de 1,19 milliard de dinars. Alors que les travaux de réalisation d'un marché de 77 stands dans la commune de Constantine pour un coût de 55 millions de dinars, viennent d'être lancés, l'on saura que 7 communes bénéficieront de 19 projets similaires pour un montant de 685 millions de dinars.

Un programme d'urgence au profit de la nouvelle ville Ali Mendjeli prévoit la réalisation de 4 marchés pour un budget de 150 millions de dinars. L'opération compte également le lancement de 14 autres marchés d'un coût de 300 millions de dinars, dont le tiers du financement sera à la charge des budgets locaux. Selon Leulmi Betayeb, DLEP de la wilaya, les études du sol et d'aménagement sont déjà bouclées pour la plupart de ces projets. Notons que les services de la direction du commerce ont recensé 2971 vendeurs informels, dont 1059 ont été redéployés. La plupart des concernés étaient implantés au centre-ville de Constantine, notamment à la rue du 19 Juin et au marché de Souk El Asser, ainsi qu'à la cité Daksi. Après la récente visite à Constantine de Abdelmalek Sellal, des instructions ont été données aux autorités de la wilaya pour accélérer la cadence des travaux, avec pour objectif de livrer tous les locaux avant le mois de Ramadhan prochain, soit avant le mois d'août.

De ce fait, et lors d'une réunion tenue ce dimanche, le wali de Constantine, Nouredine Bedoui, a insisté auprès des responsables concernés par l'attribution des carrés des marchés de proximité, en cours de réalisation, d'entamer la préparation des listes des bénéficiaires, selon un communiqué des services de la wilaya. «Le wali a exigé qu'un comité de daïra soit installé avec le concours des services du commerce et les représentants des commerçants afin d'entamer ce travail conformément aux instructions du premier ministre», lit-on dans le même communiqué. Le premier responsable de la wilaya n'a pas manqué de soulever la question des carrés inoccupés dans certains sites en exigeant un assainissement total de la situation.

Lu sur El-Watan