mis à jour le

Découverte d’un groupe armé séparatiste au sud de l’Algérie

Un groupe armé, constitué d'une quarantaine d'éléments, active dans la région d'Illizi. Ses membres réclameraient la séparation du Sud du Nord du pays !

Un membre de ce groupe, un jeune âgé de 24 ans, se serait livré, mardi, aux services de sécurité de la ville de Djanet, d'après les révélations faites par le quotidien arabophone El-Khabar. Selon cettes source, ce jeune homme ferait partie d'un groupe de 38 éléments avec qui des « négociations sont en cours » pour les pousser à se rendre. Des notables de la région sont donc entrain de les convaincre de renoncer à l'action armée en contrepartie d'un traitement clément. «Nous avons découvert que ce groupe était aidé de l'extérieur. Mais l'attaque de Tiguentourine a donné la preuve à ces gens-là que l'option armée ne peut pas réussir. Ils ont donc décidé de d'abandonner leur combat armé»,  indique un notable de la région d'llizi.

Pour rappel, lors de leurs visites respectives dans cette région, le ministre de l'Intérieur, puis le Premier Ministre, ont entendu des représentants de la société civile dire que de plus en plus de gens de la région expriment des «velléités séparatistes». Abdelmalek Sellal, en personne, avait reconnu cette réalité en mettant en garde contre le danger du séparatisme.

Essaïd Wakli

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens