mis à jour le

RDC: enquête contre l'ancien chef de la police

La justice congolaise a ouvert une enquête contre un proche de l'ex-président Joseph Kabila, l'ancien chef de la police John Numbi, soupçonné d'être le commanditaire de l'assassinat en 2010 du défenseur des droits humains, Floribert Chebeya, en République démocratique du Congo.

"Il y a eu des dénonciations contre le général John Numbi (...) qui sont portées devant les instances judiciaires", a indiqué à l'AFP Bernard Takahishe Ngumbi, ministre de la Justice par interim, selon qui John Numbi est "probablement" à l'origine de la mort du militant de droits de l'Homme Floribert Chebeya.

Dans ce cas, "la moindre des choses est d'ouvrir une action judiciaire. Cela a été fait. L'officier du ministère public est en train d'enquêter là dessus", a ajouté le ministre.

En février, deux policiers congolais en "exil", Hergil Ilunga et Alain Kayeye Longwa, ont affirmé à Radio France internationale (RFI) avoir participé à l'assassinat de Floribert Chebeya et accusé le général Numbi de l'avoir commandité.

Figure de l'ONG congolaise la Voix des sans voix (VSV), M. Chebeya avait été convoqué le 1er juin 2010 dans les locaux de la police à Kinshasa pour y rencontrer le général Numbi, le patron de la police de l'époque, lequel nie avoir fixé ce rendez-vous.

Le corps de Chebeya avait été retrouvé le lendemain dans sa voiture à la périphérie de Kinshasa. Son chauffeur, Fidèle Bazana, qui l'avait accompagné à ce rendez-vous, a disparu et son corps n'a jamais été retrouvé. La justice a conclu que lui aussi avait été assassiné.

Le général Numbi n'a jamais été poursuivi. Il avait comparu en tant que témoin au procès en première instance en 2011, mais n'avait pas été appelé à la barre lors du procès en appel en 2015.

- Sécurocrate de Kabila -

Un colonel de police, Daniel Mukalay, qui purge toujours sa peine, avait été condamné à quinze ans de réclusion. Un capitaine avait été acquitté.

En première instance, trois policiers avaient en outre déjà été acquittés et trois autres, en fuite, condamnés à mort par contumace.

Après les témoignages des deux policiers à RFI, de nombreuses voix se sont élevées pour réclamer la réouverture du procès et des poursuites contre le général Numbi.

Sous sanctions américaines et de l'UE pour des atteintes aux droits humains entre 2016 et 2018 sous la présidence de Joseph Kabila, dont il était l'un des principaux responsables sécuritaires, le général Numbi a été démis en juillet de ses fonctions d'Inspecteur général de l'armée par le président Félix Tshisekedi, élu fin 2018.

Le général Numbi fut l'un des pilliers du régime de l'ancien président Joseph Kabila. 

Depuis le 6 décembre, le chef de l'Etat a démantelé le camp de son prédecesseur, prenant le contrôle de tous les leviers du pouvoir, en plaçant ses partisans à des postes immportants au sein des institutions du pays.

L'un des trois généraux le plus gradés de l'armé congolaise, originaire de la région minière du Katanga, dans le sud-est de la RDC, John Numbi aurait fui au Zimbabwe depuis quelques jours, selon diverses sources concordantes.

Sa ferme "a été perquisitionnée samedi par des militaires de la garde présidentielle", à environ 50 km de Lubumbashi (deuxième ville du pays), avait indiqué lundi à l'AFP un de ses proches, ajoutant qu'un garde du corps du général, l'adjudant Lunda wa Ngoie, a été arrêté.

AFP

Ses derniers articles: Burkina: plus de 30 ans après, l'ex-président Compaoré sera jugé pour l'assassinat de Thomas Sankara  Mali: un des principaux chefs de l'ex-rébellion assassiné par balles (porte-parole)  Afrique du Sud: la justice demande 

chef

AFP

Côte d'Ivoire: le chef de l'opposition pour un retour rapide de l'ex-président Gbagbo

Côte d'Ivoire: le chef de l'opposition pour un retour rapide de l'ex-président Gbagbo

AFP

Au procès du bombardement de Bouaké, l'ex chef du renseignement français sur la réserve

Au procès du bombardement de Bouaké, l'ex chef du renseignement français sur la réserve

AFP

Centrafrique: mort d'un important chef rebelle

Centrafrique: mort d'un important chef rebelle

enquête

AFP

Une frappe française a tué 19 civils au Mali en janvier, selon une enquête de l'ONU

Une frappe française a tué 19 civils au Mali en janvier, selon une enquête de l'ONU

AFP

L'ONU veut une enquête sur de possibles "crimes de guerre" dans la région éthiopienne du Tigré

L'ONU veut une enquête sur de possibles "crimes de guerre" dans la région éthiopienne du Tigré

AFP

Centrafrique: une enquête vise l'ex-président Bozizé pour "rébellion"

Centrafrique: une enquête vise l'ex-président Bozizé pour "rébellion"

police

AFP

Evasion spectaculaire au Nigeria: la police appelle

Evasion spectaculaire au Nigeria: la police appelle

AFP

Algérie: marche du Hirak empêchée par la police

Algérie: marche du Hirak empêchée par la police

AFP

Côte d'Ivoire: 38 enfants victimes de trafic "sauvés" lors d'une opération de police

Côte d'Ivoire: 38 enfants victimes de trafic "sauvés" lors d'une opération de police