mis à jour le

Sénégal: un violent incendie ravage un marché historique de Dakar

Un violent incendie a ravagé dans la nuit de samedi à dimanche un marché historique de Dakar spécialisé dans la brocante et les boiseries, baptisé Parc Lambaye, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"Il n'y a pas eu de morts, seulement des dégâts matériels", ont déclaré les secours dimanche matin, tojuours présents sur place, notamment les pompiers armés de lances à eau près de tas de gravats fumants.

Le feu s'est déclaré tard samedi, ont-ils précisé. L'origine de l'incendie n'est pas encore connue.

Métropole ouest-africaine de quelque 3,5 millions d'habitants, Dakar est régulièrement touchée par des incendies, en particulier  dans les marchés informels.

AFP

Ses derniers articles: Côte d'Ivoire: hommage aux quatre Casques bleus tués au Mali  Mozambique: des milliers de personnes sans foyer après le cyclone Eloïse  Ouganda: la justice ordonne la fin de l'assignation 

Dakar

AFP

Sénégal: première nuit d'incidents

Sénégal: première nuit d'incidents

AFP

Virus au Sénégal: couvre-feu nocturne dans deux régions dont Dakar

Virus au Sénégal: couvre-feu nocturne dans deux régions dont Dakar

AFP

Sénégal: une quantité de nitrate d'ammonium équivalente

Sénégal: une quantité de nitrate d'ammonium équivalente

incendie

AFP

Incendie meurtrier au Liberia: toutes les victimes d'origine guinéenne (ambassadeur)

Incendie meurtrier au Liberia: toutes les victimes d'origine guinéenne (ambassadeur)

AFP

Liberia: un incendie tue au moins 26 élèves dans une école coranique

Liberia: un incendie tue au moins 26 élèves dans une école coranique

AFP

Liberia: un incendie tue 26 élèves dans une école coranique

Liberia: un incendie tue 26 élèves dans une école coranique

marche

AFP

"Les mains en l'air!":

"Les mains en l'air!":

AFP

Accident minier en RDC: les "creuseurs", premier maillon d'un marché souvent opaque

Accident minier en RDC: les "creuseurs", premier maillon d'un marché souvent opaque

AFP

Une "trahison": le Covid en Afrique offre un nouveau marché aux corrompus

Une "trahison": le Covid en Afrique offre un nouveau marché aux corrompus