mis à jour le

Soudan: le Nil bleu a atteint un niveau historique

Le Nil bleu a atteint un niveau historique à Khartoum et devrait être à son apogée dans trois jours, a annoncé mardi le ministère de l'Irrigation et de l'Eau.

"Le Nil bleu a atteint 17,32 m, soit son plus haut niveau depuis le début de l'enregistrement des relevés il y a plus d'un siècle", a précisé le ministère dans un communiqué.

Il bat le record de l'an dernier qui avait atteint 17,26 mètres, et "la montée des eaux devrait se poursuivre encore trois jours", précise le ministère.

Une source au ministère de l'Irrigation, citée par Suna, a attribué ce niveau élevé à Khartoum à l'augmentation des précipitations sur le plateau éthiopien ces derniers jours et au rétrécissement du cours du fleuve dans les zones urbaines en raison de l'expansion de l'habitat.

Par ailleurs, le nombre de victimes des pluies torrentielles qui s'abattent sur le Soudan depuis près d'un mois s'est alourdi. Les inondations ont fait 83 morts, selon un nouveau bilan fourni mardi par la défense civile.

De fortes pluies s'abattent généralement sur le Soudan de juin à octobre, provoquant tous les ans d'importantes inondations.

En 2019, les pluies torrentielles avaient affecté durant toute la saison 400.000 personnes, selon un porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (Ocha) des Nations unies.

AFP

Ses derniers articles: Afrique du Sud: une ministre réprimandée pour mélange des genres  RDC: sanglante incursion de miliciens armés dans la capitale minière Lubumbashi  Centrafrique: le président Touadéra annonce sa candidature 

Nil

AFP

Au Soudan, sur l'île de Tuti, des sacs de sable face aux débordements du Nil

Au Soudan, sur l'île de Tuti, des sacs de sable face aux débordements du Nil

AFP

Le controversé barrage éthiopien sur le Nil en cinq questions

Le controversé barrage éthiopien sur le Nil en cinq questions

AFP

Barrage sur le Nil : l'Egypte, l'Ethiopie et le Soudan s'accordent pour reporter la mise en eau (Egypte)

Barrage sur le Nil : l'Egypte, l'Ethiopie et le Soudan s'accordent pour reporter la mise en eau (Egypte)