mis à jour le

Ligue des champions d'Afrique: quelques pays prêts

L'Égypte, la Tunisie et peut-être un pays du Moyen-Orient vont proposer de remplacer le Cameroun pour organiser demi-finales et finale de la Ligue des champions d'Afrique, a-t-on appris vendredi auprès de leurs fédérations.

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, avait annoncé au début du mois que cette phase finale aurait lieu en septembre à Douala, mais le Japoma Stadium (60.000 places) de la ville côtière n'est plus le lieu idéal, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

Les dates n'avaient pas encore été finalisées mais des risques d'orages tropicaux pesaient aussi sur cette période de l'année.

La fédération égyptienne s'est portée candidate pour remplacer le Cameroun, dans la foulée de son organisation réussie de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), l'an dernier, et des tournois de qualification olympique.

Aucun stade n'a encore été annoncé, mais deux lieux semblent avoir le profil idéal, le Stade international du Caire et le Stade Borg el Arab près d'Alexandrie.

Les deux demi-finalistes marocains, le Raja Casablanca et le Wydad Casablanca, risquent toutefois de s'opposer à cette idée car les deux autres participants à cette phase finale seront  égyptiens, le Zamalek et Al Ahly, très populaires dans le pays. Sauf que ce tournoi final aurait lieu à huis clos...

Le Maroc doit pour sa part abriter, à Rabat, les demi-finales et la finale de la Coupe de la Confédération, la C2 africaine, avec deux clubs marocains opposés dans la première demi-finale, Renaissance Berkane et Hassania Agadir. 

Le vainqueur rencontrera en finale le FC Pyramids, encore un club égyptien, ou les Guinéens du Horoya Athlétic Club, basé à Conakry.

Tunis est un autre candidat sérieux, car seulement éliminé par Douala pour le tournoi final de C1. Ce serait un choix logique, quasiment à mi-chemin entre Casablanca et le Caire. 

Enfin, si la CAF optait pour un stade au Moyen-Orient, le Qatar serait probablement candidat, en tant que futur organisateur de la Coupe du monde 2022 et site des deux dernières éditions de la Super Coupe de la CAF, entre les clubs vainqueurs de la C1 et de la C2 africaines.

AFP

Ses derniers articles: Coronavirus: le Sénégal, une "success story"  Zimbabwe: au moins 40 mineurs piégés par l'effondrement d'une mine  Burkina Faso: Kaboré, "président diesel" promet plus au deuxième mandat 

pays

AFP

Présidentielle en Côte d'Ivoire: fossé entre un pays jeune et des candidats âgés

Présidentielle en Côte d'Ivoire: fossé entre un pays jeune et des candidats âgés

AFP

Béchir déboulonné, les exilés soudanais veulent rebâtir leur pays

Béchir déboulonné, les exilés soudanais veulent rebâtir leur pays

AFP

Tanzanie: une figure de l'opposition rentre au pays pour la présidentielle

Tanzanie: une figure de l'opposition rentre au pays pour la présidentielle

tournoi

AFP

CAN des quartiers:

CAN des quartiers:

AFP

CAN-2019: Mohamed Salah, un tournoi en enfer

CAN-2019: Mohamed Salah, un tournoi en enfer

AFP

CAN-2019: Mané contre Mahrez, Sénégal-Algérie, premier choc du tournoi

CAN-2019: Mané contre Mahrez, Sénégal-Algérie, premier choc du tournoi