mis à jour le

RDC: l'ONU réclame "des efforts" contre le trafic des ressources naturelles

Le Conseil de sécurité de l'ONU a réclamé jeudi "des efforts soutenus" pour empêcher l'exploitation et le commerce illicite des ressources naturelles de la République démocratique du Congo, alors que l'or notamment alimente des groupes armés dans l'est du pays.

Les 15 membres du Conseil, qui ont renouvelé à l'unanimité pour un an, jusqu'au 1er juillet 2021, le régime de sanctions pour la RDC permettant de cibler des individus et des groupes, "ont exprimé leur préoccupation face à l'exploitation et le commerce illégal des ressources naturelles", selon une  déclaration publiée à l'issue d'une visioconférence sur ce pays.

Dans un récent rapport, les experts de l'ONU chargés de contrôler ce régime de sanctions détaillent plusieurs affaires de trafic d'or et citent comme pays de destination l'Ouganda pour l'or venant de la région congolaise de l'Ituri, le Burundi, le Rwanda, les Emirats arabes unis et la Tanzanie pour l'or venant de la région du Sud-Kivu.

Le groupe d'experts précise dans son document obtenu par l'AFP que les Emirats arabes unis ont promis de durcir leurs contrôles sur la provenance de l'or arrivant dans leur pays.

"Le Groupe a suivi le parcours de l'or congolais vers des raffineries régionales et d'autres destinations internationales". Il "a constaté que certaines raffineries agissaient en tant que courtiers, utilisaient des paiements en espèces, effectuaient des échanges de raffineur à raffineur et avaient recours à des réseaux d'entreprises pour masquer la propriété (de l'or), empêchant d'établir des responsabilités dans la chaîne d'approvisionnement", indique le rapport.

"Les négociants en or évitent également l'utilisation des réseaux bancaires classiques", note-t-il.

Selon les experts, "en matière de ressources naturelles, le secteur de l'or congolais reste vulnérable à son exploitation par des groupes armés et des réseaux criminels, ainsi qu'au commerce non réglementé". Au cours de l'année passée, "les volumes d'or de contrebande ont été nettement plus élevés que les volumes d'or commercialisés légalement", selon eux.

AFP

Ses derniers articles: Nigeria: Amnesty accuse le pouvoir de protéger les responsables de la répression du mouvement #EndSARS  Afrique du Sud: la justice ordonne  Au Nigeria, les nouveaux chefs de l'armée face 

l'ONU

AFP

Somalie: l'ONU appelle

Somalie: l'ONU appelle

AFP

Sahel: deux millions de déplacés internes, un niveau jamais atteint selon l'ONU

Sahel: deux millions de déplacés internes, un niveau jamais atteint selon l'ONU

AFP

Etat d'urgence en Centrafrique, où l'émissaire de l'ONU veut une hausse "substantielle" des Casques bleus

Etat d'urgence en Centrafrique, où l'émissaire de l'ONU veut une hausse "substantielle" des Casques bleus

ressources

AFP

Le Mozambique veut créer un fonds souverain pour ses futures ressources gazières

Le Mozambique veut créer un fonds souverain pour ses futures ressources gazières

AFP

Elections en Centrafrique: l'ONU s'inquiète d'un manque de ressources

Elections en Centrafrique: l'ONU s'inquiète d'un manque de ressources

AFP

Le HCR veut plus de ressources pour les réfugiés en Afrique

Le HCR veut plus de ressources pour les réfugiés en Afrique

trafic

AFP

Trafic de pangolins avec le Nigeria: lourdes peines en Chine pour les trafiquants

Trafic de pangolins avec le Nigeria: lourdes peines en Chine pour les trafiquants

AFP

Zimbabwe: la Première dame dément toute implication dans un trafic d'or

Zimbabwe: la Première dame dément toute implication dans un trafic d'or

AFP

Zimbabwe: la Première dame citée dans une affaire de trafic d'or

Zimbabwe: la Première dame citée dans une affaire de trafic d'or