mis à jour le

Covid-19: l'Afrique doit tripler le nombre de ses tests (CDC Afrique)

L'Afrique doit tripler le nombre de ses tests pour le Covid-19 dans les mois à venir pour "avoir une longueur d'avance" sur le virus, a plaidé jeudi le directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de l'Union africaine.

Le continent a pour le moment conduit 3,4 millions de tests, un nombre que le directeur du CDC Afrique John Nkengasong voudrait voir grimper à 10 millions dans "les deux à trois mois", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Addis Abeba.

Les données actuelles indiquent un taux de 1.700 tests pour un million de personnes sur le continent, bien loin derrière les 30.000 tests pour un million d'habitants au Royaume Uni ou les 37.000 pour un million en Italie, a précisé M. Nkengasong.

Jeudi matin, l'Afrique avait enregistré un total de 162.000 cas et 4.600 décès depuis le début de l'épidémie de nouveau coronavirus, avec une moyenne de 5.400 nouveaux cas par jour sur les sept jours écoulés. 

Ces chiffres pourraient augmenter de façon significative à mesure que des pays assouplissent les mesures de restriction prises pour enrayer l'épidémie. 

"Notre situation va sûrement empirer avant de s'améliorer", a prédit M. Nkengasong. 

"Tandis que nous commençons à relâcher les mesures de confinement, ce qui fait partie de l'équilibre à trouver entre sauver des vies et sauver l'économie, nous nous attendons à voir ces statistiques augmenter", a-t-il ajouté.

Le CDC Afrique a déjà distribué 2,5 millions de tests aux membres de l'Union Africaine. Mais certains pays connaissent des pénuries.

L'Afrique du Sud a ainsi rapporté la semaine dernière que 96.000 prélèvements attendaient d'être testés, faute de matériel.

"Le monde entier se débat pour obtenir les kits, les kits de laboratoire, et c'est dans cette impasse que nous nous trouvons en ce moment", a déclaré la ministre de la Santé Zweli Mkhize.

Une plateforme mise en place pour aider le continent africain à lutter contre le Covid-19 a permis de sécuriser 15 millions de tests par mois pour les six prochains mois, a toutefois indiqué M. Nkengasong.

AFP

Ses derniers articles: Présidentielle au Burkina: Kaboré en tête des résultats partiels  Covid-19: nouvelle récession au Nigeria, première économie d'Afrique  Afrique du Sud: Jacob Zuma, toujours populaire malgré les scandales