mis à jour le

Décès de l'acteur égyptien Hassan Hosni

L'acteur Hassan Hosni, l'une des icônes de la comédie égyptienne, s'est éteint samedi à l'âge de 89 ans au Caire, a annoncé le syndicat national des comédiens.

"Il a été admis à l'hôpital avant-hier (jeudi) puis il est mort d'une crise cardiaque dans la nuit d'hier (de vendredi à samedi)", a indiqué M. Achraf Zaki, président du syndicat.

En près de 60 ans de carrière, M. Hosni a joué dans des centaines de pièces de théâtre, de films et de feuilletons dont le dernier a été diffusé durant le mois de ramadan 2020, saison phare des comédies familiales.

Bien qu'il ait toujours joué des rôles secondaires, M. Hosni est devenu, au fil des années, l'un des visages emblématiques de la comédie égyptienne dans tout le monde arabe.

A partir de la fin des années 1990, il a participé, en tant que producteur notamment, à l'émergence d'une nouvelle génération d'acteurs (Ahmed Helmi, Mohamed al-Henedi, Mohamed Saad et Ramez Galal, entre autres) qui figurent aujourd'hui parmi les grands noms du paysage cinématographique et audiovisuel égyptien.

AFP

Ses derniers articles: Mauritanie: l'ex-président Aziz écroué  La Fondation Drogba lance une formation pour réduire la fracture numérique en Afrique  Tunisie/virus: situation sanitaire "très critique" 

décès

AFP

Décès de Kaunda: l'Afrique du Sud décrète 10 jours de deuil national

Décès de Kaunda: l'Afrique du Sud décrète 10 jours de deuil national

AFP

Nigeria: décès d'un populaire et controversé prédicateur évangélique

Nigeria: décès d'un populaire et controversé prédicateur évangélique

AFP

Maurice: décès de l'ancien Premier ministre Anerood Jugnauth

Maurice: décès de l'ancien Premier ministre Anerood Jugnauth

egyptien

AFP

Mort de l'acteur égyptien Mahmoud Yassine

Mort de l'acteur égyptien Mahmoud Yassine

AFP

Soudan: le Premier ministre égyptien en visite

Soudan: le Premier ministre égyptien en visite

AFP

Face au virus, le poids lourd égyptien frôle le "seuil critique" mais s'adapte

Face au virus, le poids lourd égyptien frôle le "seuil critique" mais s'adapte