mis à jour le

Burundi: la première dame hospitalisée

L'épouse du président sortant burundais Pierre Nkurunziza, Denise Bucumi, a été évacuée de Bujumbura à bord d'un avion médicalisé dans la nuit de mercredi à jeudi vers Nairobi où elle a été hospitalisée, a-t-on appris vendredi de sources aéroportuaire et administratives.

La première dame a été transportée à bord d'un avion-ambulance Pilatus de l'ONG Amref, spécialisée dans les évacuations médicales, a indiqué à l'AFP une source aéroportuaire sous couvert de l'anonymat.

Selon SOS Médias Burundi, un des derniers médias indépendants du pays, l'aéroport international Melchior de Bujumbura a été plongé dans le noir et tout le personnel éloigné du tarmac lorsque la première dame et sa délégation sont arrivés sur le tarmac pour embarquer à bord d'appareil.

Selon les sources interrogées par l'AFP, les versions divergent quant à la raison de cette évacuation médicale.

Un haut fonctionnaire burundais a assuré à l'AFP que Mme Bucumi avait été évacuée à Nairobi "pour se faire soigner car elle a attrapé le coronavirus".

Mais un haut cadre de la présidence a démenti cette version, assurant que la première dame s'était rendue à Nairobi pour de l'imagerie médicale en lien avec un ulcère.

"Ce n'est pas une évacuation médicale car elle n'est pas gravement malade (...) elle va revenir au pays très rapidement", a-t-il insisté.

Aucune communication officielle n'a été donnée sur l'état de santé de l'épouse de M. Nkurunziza.

A Nairobi, une source au sein du ministère de la Santé ayant requis l'anonymat a elle aussi confirmé l'hospitalisation de Mme Bucumi, ajoutant que la première dame était "sous traitement" et présentait "des difficultés respiratoires". Cette source a précisé qu'un test avait été conduit pour déterminer une possible infection au Covid-19.

Pierre Nkurunziza, un chrétien évangélique "born again", et son épouse pasteur ont à de nombreuses reprises minimisé la gravité de la pandémie de nouveau coronavirus.

"C'est la bénédiction de Dieu qui est sur les Burundais (...) Toutes ces pandémies sont transmises à travers l'air, mais Dieu a purifié l'air du Burundi", a-t-il déclaré jeudi au lancement de trois jours de prières organisées pour remercier Dieu d'avoir épargné le Burundi.

Le Burundi a organisé le 20 mai des élections générales qui ont donné lieu à de grands rassemblements et de longues files d'attentes devant les bureaux de vote, sans réelles mesures de prévention, en dépit de la pandémie. Le dauphin désigné de M. Nkurunziza, Evariste Ndayishimiye a été déclaré vainqueur mais ce résultat est contesté par l'opposition.

Le pays compte officiellement 42 cas de Covid-19 mais selon des médecins au Burundi, de nombreux cas et décès de personnes présentant les symptômes du virus ne sont pas comptabilisés, les autorités ne pratiquant pas de tests sur ces cas suspects.

AFP

Ses derniers articles: Présidentielle au Burkina: Kaboré en tête des résultats partiels  Covid-19: nouvelle récession au Nigeria, première économie d'Afrique  Afrique du Sud: Jacob Zuma, toujours populaire malgré les scandales 

Nairobi

AFP

Kenya: manifestation contre les violences policières dans un bidonville de Nairobi

Kenya: manifestation contre les violences policières dans un bidonville de Nairobi

AFP

Kenya: 24 heures dans la vie de Nairobi sous couvre-feu face au virus

Kenya: 24 heures dans la vie de Nairobi sous couvre-feu face au virus

AFP

Le gouverneur de Nairobi accusé de corruption remis en liberté sous caution

Le gouverneur de Nairobi accusé de corruption remis en liberté sous caution