mis à jour le

Kenya: les marionnettes tirent les fils de la politique

Une émission satirique, mettant en scène des marionnettes, se penche sur l'élection présidentielle du 4 mars et prouve que la liberté d'expression dans le pays a de beaux jours devant elle.

La présidentielle kényane qui se déroule le lundi 4 mars, sera observée avec beaucoup d'attention dans le monde entier; la communauté internationale redoutant des violences postélectorales similaires à celles qui ont secoué la nation est-africaine en 2007.

Au Kenya, si beaucoup appréhendent ce moment historique, il est indiscutable que les élections marquent un tournant: la liberté de parole a rarement été aussi forte que ces dernières semaines, comme l'illustre la tenue du premier débat électoral télévisé de l'histoire du pays.

Non moins révélateur de cette ouverture démocratique, une émission télévisée de marionnettes satirique, débutée il y a quatre ans, offre aux Kényans un regard décalé sur les élections. Le show s'appelle The XYZ Special et il ne fait pas dans la langue de bois. 

France 24 s’est rendu dans les studios où a été récemment enregistrée l’émission spéciale élections de The XYZ Special, qui sera diffusée la veille du scrutin.

Pour Godfrey Mwampembwa, ancien dessinateur de presse et créateur du programme, l'élection présidentielle est pour l'équipe de l'émission «la raison de tout ce travail effectué pendant des années. C’est une élection extrêmement importante. Et une année majeure pour le Kenya. Nous avons mis en avant la liberté d’expression mais il reste encore du chemin à faire».

 

 

Gangnam Style version marionnettes kényanes

Le dessinateur a tout fait pour que ce programme voit le jour. C'est lors d’un voyage en France que Godfrey Mwampembwa découvre l’émission des Guignols de l’info sur la chaîne Canal +.

Il revient au Kenya avec l’idée de monter un programme similaire, et envoie un sculpteur kényan en France se former à la création de marionnettes.

Cependant, les chaînes kényannes ne veulent pas entendre parler d'une telle émission. Il passe de longs mois à chercher des sponsors locaux, avant de se tourner finalement vers des donneurs internationaux. Le premier épisode voit le jour en mai 2009.

Lu sur France 24

 

A lire aussi

L'incroyable succès viral du débat présidentiel TV kényan

Présidentielle kényanne: les grands enjeux du scrutin

élections

AFP

Lesotho: le roi dissout le Parlement avant les élections de 2015

Lesotho: le roi dissout le Parlement avant les élections de 2015

AFP

Namibie: ouverture des bureaux de vote pour les élections générales

Namibie: ouverture des bureaux de vote pour les élections générales

AFP

Egypte: élections législatives avant la fin mars 2015

Egypte: élections législatives avant la fin mars 2015

élections présidentielles

Power addict

Les accros du pouvoir

Les accros du pouvoir

Crise malgache

Madagascar: les jeunes femmes, premières victimes de la crise

Madagascar: les jeunes femmes, premières victimes de la crise

Reportage

Et si le Caire prenait le chemin d'Ankara?

Et si le Caire prenait le chemin d'Ankara?

émission

AFP

Egypte: Bassem Youssef annule son émission de satire politique

Egypte: Bassem Youssef annule son émission de satire politique

AFP

Rwanda: une émission de radio populaire prône la réconciliation

Rwanda: une émission de radio populaire prône la réconciliation

AFP

Rwanda: une émission de radio populaire prône la réconciliation

Rwanda: une émission de radio populaire prône la réconciliation