mis à jour le

Virus: la Tunisie, en plein déconfinement, enregistre son premier décès depuis 10 jours

Un homme décédé à Mahdia (centre) a été testé positif au nouveau coronavirus, a indiqué mardi le ministère de la Santé, le premier décès lié à cette maladie depuis dix jours en Tunisie, où un déconfinement a débuté le 4 mai.

Ce décès porte à 46 le nombre de morts en Tunisie, où un confinement précoce et strict avait été décrété dès le 22 mars. La pandémie, qui n'a jamais débordé les capacités hospitalières, avait marqué le pas la semaine passée, avec cinq jours successifs sans nouveau cas recensé.

Le nombre de cas identifiés a toutefois rebondi lundi, avec cinq contaminations enregistrées dans des centres de quarantaine où séjournent les personnes rapatriées de l'étranger.

C'est la première fois depuis le 4 mai qu'un si grand nombre de cas est identifié.

Cela porte à 1.043 le nombre total de malades officiellement décomptés dans le pays.

Des milliers de personnes arrivées en Tunisie par vols spéciaux sont actuellement en quarantaine dans des foyers, hôtels ou autres centres d'hébergement. Ils ne peuvent quitter leur chambre qu'une fois testés négatif, 14 jours après leur arrivée.

Seules trois personnes sont actuellement hospitalisées, selon le ministère de la Santé, et 819 sont officiellement guéries, les autres cas identifiés se trouvant en isolement hors de leur domicile.

Le ministre de la Santé Mekki a annoncé dimanche soir qu'il était "interdit" de se rassembler à la plage, et a appelé les Tunisiens à ne pas s'y rendre, pour ralentir la propagation du virus.

Les marchés et grandes surfaces ont rouvert vendredi, mais les écoles resteront fermées jusqu'en septembre: seuls les bacheliers reprenant les cours fin mai pour un mois, afin de préparer les épreuves.

Les déplacements entre régions ont été interdits pour le week-end de l'Aïd el-Fitr, habituellement marqué par des retrouvailles familiales.

"Il est possible de souhaiter bonne fête par téléphone ou à distance", a souligné la semaine passée la responsable de l'Observatoire des maladies nouvelles, Nissaf Ben Aleya. Elle a appelé les Tunisiens à éviter les embrassades lors de cette fête religieuse afin de "protéger nos familles".

AFP

Ses derniers articles: Libye: les pouvoirs rivaux acceptent de reprendre des pourparlers, selon l'ONU  En Afrique du Sud, la pandémie ravive le dossier brûlant du mal-logement  Coronavirus: retour 

décès

AFP

Décès de l'acteur égyptien Hassan Hosni

Décès de l'acteur égyptien Hassan Hosni

AFP

Maroc: décès de l'ancien Premier ministre Youssoufi

Maroc: décès de l'ancien Premier ministre Youssoufi

AFP

Procès anti-corruption en RDC: décès du président du tribunal

Procès anti-corruption en RDC: décès du président du tribunal