mis à jour le

Pandémie: l'Afrique sub-saharienne doit intensifier la lutte contre le paludisme (OMS)

La pandémie de Covid-19 pourrait perturber la distribution de moustiquaires et de médicaments contre le paludisme et entraîner un doublement du nombre de morts, prévient jeudi l'OMS qui appelle l'Afrique sub-saharienne à intensifier ses campagnes de prévention.

"Des perturbations graves des campagnes de distribution de moustiquaires imprégnées d'insecticide [MII] et dans l'accès aux traitements anti-paludisme pourraient entraîner un doublement des morts en Afrique sub-saharienne cette année par rapport à 2018", s'alarme l'Organisation mondiale de la santé en se fondant sur une nouvelle analyse par modélisation.

"L'OMS exhorte les pays à prendre des mesures rapides et à distribuer des instruments de prévention et de traitement à ce stade de l'épidémie de Covid-19 en Afrique sub-saharienne", ajoute l'agence onusienne dans un communiqué.

Dans le scénario le plus pessimiste élaboré pour 41 pays, toutes les campagnes de distribution de moustiquaires sont suspendues et l'accès à des médicaments anti-paludisme efficaces est réduit de 75%.

"Le bilan des morts du paludisme en Afrique sub-saharienne en 2020 atteindrait 769.000, deux fois plus qu'en 2018. Cela signifierait un retour à des taux de mortalité que l'on ne voit plus depuis 20 ans", souligne l'OMS.

L'Afrique sub-saharienne représentait en 2018 environ 93% de tous les cas de paludisme dans le monde et 94% des décès. Plus des deux tiers des décès concernent les enfants de moins de cinq ans, selon le dernier rapport mondial sur le paludisme de l'OMS.

Cette dernière souligne que le nombre de cas positifs au nouveau coronavirus en Afrique sub-saharienne ne représente encore qu'une "petite proportion" du total dans le monde, et que les pays de la région disposent donc d'"une fenêtre d'opportunité critique pour minimiser les perturbations" des opérations de lutte contre le paludisme.

A cet égard, l'OMS et ses partenaires "félicitent les dirigeants du Bénin, de la République démocratique du Congo, de Sierra Leone et du Tchad pour avoir lancé des campagnes de distribution de moustiquaires MII pendant la pandémie".

L'OMS a émis des recommandations et des conseils pour la mise en place des campagnes de prévention contre le paludisme, publiés sur son site internet (https://www.who.int/malaria/areas/epidemics_emergencies/covid-19/en/).

AFP

Ses derniers articles: Décès  Attentat Nice: la famille en Tunisie de l'assaillant présumé sous le choc  Présidentielle en Côte d'Ivoire: des habitants d'Abidjan quittent la ville pour "ne pas revivre 2010" 

lutte

AFP

Zimbabwe : l'écrivaine Tsitsi Dangarembga, une citoyenne en lutte

Zimbabwe : l'écrivaine Tsitsi Dangarembga, une citoyenne en lutte

AFP

RDC: le personnel chargé de la lutte contre Ebola dans le Nord-Ouest en grève

RDC: le personnel chargé de la lutte contre Ebola dans le Nord-Ouest en grève

AFP

Décès du Sud-Africain Andrew Mlangeni, figure de la lutte anti-apartheid

Décès du Sud-Africain Andrew Mlangeni, figure de la lutte anti-apartheid

paludisme

AFP

Sierra Leone: la crainte du coronavirus favorise l'épidémie de paludisme

Sierra Leone: la crainte du coronavirus favorise l'épidémie de paludisme

AFP

Tanzanie: le président défunt Mkapa était soigné pour un paludisme

Tanzanie: le président défunt Mkapa était soigné pour un paludisme

AFP

Au Burkina Faso, la difficile lutte pour sauver les enfants du paludisme

Au Burkina Faso, la difficile lutte pour sauver les enfants du paludisme