mis à jour le

Coronavirus: Alger et Rabat prolongent les mesures de confinement

Les autorités algériennes et marocaines ont annoncé samedi la prolongation des mesures de confinement mises en place pour freiner la propagation de l'épidémie de Covid-19, respectivement jusqu'au 29 avril et jusqu'au 20 mai.

A Alger, le Premier Ministre Abdelaziz Djerad a "reconduit pour une période supplémentaire de dix jours, jusqu'au 29 avril, le dispositif de confinement ainsi que l'ensemble des mesures préventives", selon un communiqué officiel.

Il a souligné "la nécessité de respecter les règles préventives édictées en matière de confinement, de distanciation sociale et de mesures d'hygiène (...)" et mis en garde contre leur non-respect.

Un confinement total a été imposé dans la wilaya (préfecture) de Blida, près d'Alger, premier foyer de la pandémie en Algérie. Un confinement partiel, accompagné d'un couvre-feu, l'a été dans les 47 autres wilayas du pays.

Selon des chiffres officiels, 367 décès ont été recensés jusque-là en Algérie. Au total 2.534 cas ont été officiellement déclarés.

L'Algérie (44 millions d'habitants) est le pays d'Afrique qui déplore le plus grand nombre de décès devant l'Egypte, le Maroc et l'Afrique du Sud.

A Rabat, les autorités ont annoncé la prolongation jusqu'au 20 mai de "toutes les mesures de précaution et de restriction (...) de l'état d'urgence sanitaire".

Selon un communiqué des ministères de l'Intérieur et de la Santé, "les services compétents continueront de garantir une offre suffisante répondant aux besoins de consommation (...), y compris les besoins du ramadan", le mois de jeûne musulman prévu à partir du 24 avril au Maroc. 

Au Maroc, 2.670 cas de contamination ont été enregistrés officiellement, dont 137 décès. Mais à peine 13.000 tests ont été menés dans ce pays de 35 millions d'habitants.

Les autorités ont imposé des mesures de confinement, sous contrôle étroit des forces de l'ordre, après avoir suspendu les liaisons aériennes et verrouillé les frontières. 

Le port du masque est obligatoire, sous peine de sanctions.

Des aides directes ont été mises en place pour les entreprises, salariés et travailleurs au noir affectés.

Selon la presse locale, des foyers de contagion ont été repérés dans une usine à Casablanca (ouest) et une base militaire près de Marrakech (sud). 

Depuis l'apparition de la pandémie, plus de 41.000 personnes ont été interpellées et plus de la moitié déférées devant les parquets compétents pour non-respect des mesures d'exception, selon un bilan officiel.

Des dizaines de personnes accusées de diffuser des fausses informations liées au nouveau coronavirus sur les réseaux sociaux ont été interpellées. Vendredi, une femme a été condamnée à un an de prison ferme pour avoir nié l'existence de la maladie dans une vidéo sur YouTube.

Autre pays d'Afrique du nord, la Tunisie a annoncé son intention de prolonger le confinement général au delà du 19 avril, mais sans préciser jusqu'à quand.

AFP

Ses derniers articles: Décès de l'écrivain et sociologue Albert Memmi, humaniste et penseur de la judéité  Albert Memmi, un humaniste  Concert virtuel d'artistes algériens pour soutenir les prisonniers du "Hirak" 

Alger

AFP

Coronavirus: arrivée

Coronavirus: arrivée

AFP

Visite du chef de la diplomatie française

Visite du chef de la diplomatie française

AFP

Alger et Madrid se disent "en accord

Alger et Madrid se disent "en accord

mesures

AFP

Angola: un jeune tué par un soldat faisant appliquer les mesures anti-coronavirus

Angola: un jeune tué par un soldat faisant appliquer les mesures anti-coronavirus

AFP

Coronavirus au Mali: train de mesures sociales, l'isolement de Bamako

Coronavirus au Mali: train de mesures sociales, l'isolement de Bamako

AFP

La mégapole de Lagos entre en confinement, les mesures se durcissent partout en Afrique

La mégapole de Lagos entre en confinement, les mesures se durcissent partout en Afrique

Rabat

AFP

"Priez chez vous": de Rabat

"Priez chez vous": de Rabat

AFP

"Priez chez vous": de Rabat

"Priez chez vous": de Rabat

AFP

Capitales africaines de la culture: Rabat remplace Marrakech au pied levé

Capitales africaines de la culture: Rabat remplace Marrakech au pied levé