SlateAfrique

mis à jour le

Un scandale autour de la viande d'âne et de chèvre en Afrique du Sud?

Après le cheval dans les lasagnes, de la viande d'âne et de chèvres dans les plats préparés. L'industrie agro-alimentaire vit des jours certainement difficile en Europe, mais également en Afrique.

Une récente étude de l'université de Stellenbosch en Afrique du Sud montre que plus de la moitié des plats préparés, saucisses ou steaks en Afrique du Sud sont mal étiquetés et contiennent même parfois de la viande d'âne ou de chèvre, relaie le site Le Figaro. 

«Notre étude confirme que l'étiquetage frauduleux de la viande préparée est courante en Afrique du Sud. Non seulement cela viole la réglementation mais cela a des conséquences en termes économique, religieux, éthique et de santé», selon l'un des auteurs, Louw Hoffman, professeur au département des sciences animales.

139 échantillons ont été sélectionnés en boucherie ou chez des détaillants. Et dans 68% des cas, ils contenaient des ingrédients non indiqués, notamment «les saucisses, les steaks pour hamburgers et les plats préparés».

«Des ingrédients peu conventionnels comme de l'âne, de la chèvre et du buffle ont également été découverts dans un certain nombre de produits», a précisé Louw Hoffman. 

Cette nouvelle trouvaille survient quelques semaines après le scandale des lasagnes de cheval en Europe. Le 25 février dernier, la société suisse Ikea a retiré ses boulettes de viande du marché de 14 pays européens, après qu'un lot contenant de la viande de cheval ait été retrouvé en République tchèque 

Lu sur Le Figaro, BBC