mis à jour le

Mali: 3 Casques bleus belges blessés dans l'explosion d'une mine

Trois Casques bleus belges ont été blessés vendredi lors de l'explosion d'un engin artisanal (IED) au passage de leur véhicule à 5 kilomètres de leur camp de Gao, grande ville du nord-est du Mali, a-t-on appris auprès de l'ONU et du gouvernement belge.

"Ce vendredi 24 janvier 2020 à 18H09 heure belge (17H09 GMT et locales), un véhicule a roulé sur un IED (engin explosif improvisé) dans le nord du Mali. Trois soldats belges ont été blessés", a indiqué à Bruxelles le ministère belge de la Défense.

"Un militaire a été transféré dans un hôpital français à Gao. Il va subir une intervention aux pieds. Les deux autres militaires (l'un des deux avec un bras cassé) ont été soignés sur place", selon le communiqué. "Les trois militaires sont dans un état stable, leur pronostic vital n'est pas engagé".

L'incident s'est produit à "environ 5 km du camp de Gao", a expliqué à l'AFP Olivier Salgado, porte-parole de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma).

"Le plus grièvement touché a été évacué par hélicoptère, les deux autres plus légèrement blessés par ambulance", a-t-il ajouté, précisant qu'"une force d'intervention rapide a été déployée sur les lieux pour sécuriser le périmètre et les opérations".

Deux militaires belges de la Minusma ont été blessés au Mali le 1er janvier lorsque leur véhicule a roulé sur un engin explosif artisanal, selon le ministère belge.

La Belgique est présente au Mali, pays en guerre contre le jihadisme depuis huit ans, avec 90 soldats déployés au sein de la Minusma et une dizaine de militaires intégrés à la mission d'entrainement de l'Union Européenne qui forme l'armée malienne (EUTM Mali), a indiqué le ministère.

Deux soldats français de l'opération antijihadistes Barkhane ont été blessés jeudi par un engin artisanal au passage de leur camion ravitailleur dans la région de Tombouctou, dans le nord du Mali, selon l'état-major français.

Cette attaque a été revendiquée par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), organisation jihadiste liée à Al-Qaïda.

AFP

Ses derniers articles: Le douloureux combat de Tunisiens pour rapatrier les enfants de jihadistes  Troubles sanglants au Mali, le pouvoir tente un apaisement aléatoire  Roch Kaboré, de l'espoir de changement au chaos sécuritaire au Burkina 

Belges

AFP

Le Congolais Bemba sous surveillance de la CPI en attendant le feu vert des autorités belges

Le Congolais Bemba sous surveillance de la CPI en attendant le feu vert des autorités belges

AFP

RDC: des militants congolais arrêtés

RDC: des militants congolais arrêtés

Rodolph TOMEGAH

LDC/PSG-Anderlecht: Pas de supporters belges au Parc des princes

LDC/PSG-Anderlecht: Pas de supporters belges au Parc des princes

blessés

AFP

Collision entre deux trains au Caire: 13 blessés

Collision entre deux trains au Caire: 13 blessés

AFP

En Guinée, l'opposition soigne ses blessés dans sa propre clinique

En Guinée, l'opposition soigne ses blessés dans sa propre clinique

AFP

Tunis: six blessés dans une double attaque suicide contre l'ambassade américaine

Tunis: six blessés dans une double attaque suicide contre l'ambassade américaine

bleus

AFP

Mali: deux Casques bleus tués par des hommes armés dans le Nord

Mali: deux Casques bleus tués par des hommes armés dans le Nord

AFP

Mali: trois Casques bleus tchadiens tués par l'explosion d'une mine dans le nord

Mali: trois Casques bleus tchadiens tués par l'explosion d'une mine dans le nord

AFP

Massacres en RDC: Beni retourne sa colère contre les Casques bleus

Massacres en RDC: Beni retourne sa colère contre les Casques bleus