mis à jour le

Orange inaugure

Orange a inauguré à Casablanca un nouveau siège Moyen-Orient et Afrique, pour s'ancrer dans la première zone de croissance du groupe français de télécoms (6% en moyenne annuelle).

Les nouveaux locaux occupent deux étages de la tour Casablanca Finance City (CFC), qui abrite les sièges régionaux de plusieurs multinationales, dans un quartier d'affaires cossu de la capitale économique du Maroc. 

"L'Afrique nous a apporté de la croissance, alors qu'en Europe, on est sur des marchés beaucoup matures avec des taux de croissance plus faibles", a rappelé mercredi Stéphane Richard en soulignant que le nouveau siège était "l'incarnation de cet ancrage africain".

L'opérateur français est présent dans 18 pays en Afrique et au Moyen-Orient, où il compte 125 millions de clients au 30 octobre 2019 et 18.000 salariés.

Sur les quatre grands opérateurs (MTN, Vodafone, Bharti Airtel et Orange), "nous étions les seuls à ne pas avoir de siège sur le continent", a pour sa part souligné Alioune Ndiaye, patron d'Orange Moyen-Orient et Afrique au cours du point presse.

"Notre ambition c'est de continuer à être un territoire de croissance pour Orange", a-t-il dit.

Les nouveaux bureaux permettent au groupe de transférer la direction opérationnelle de ses activités africaines et moyen-orientales de Paris à Casablanca.

Orange avait annoncé fin octobre un chiffre d'affaires en progression de 2,6% sur le troisième trimestre de l'exercice, à 10,58 milliards d'euros, largement porté par l'Afrique et le Moyen-Orient, qui compensent le repli des ventes en France et Espagne.

En Afrique et au Moyen-Orient, le groupe bénéficie d'une forte hausse des services sur mobile, porté en particulier par la 4G et Orange Money, son service de transfert d'argent et de paiement sur mobile. 

En 2018, Son chiffre d'affaires dans cette zone était de 5,2 milliards d'euros, soit environ 12,6% du chiffre d'affaires global du groupe.

Début décembre, lors de la présentation du nouveau plan stratégique d'Orange, son PDG avait insisté sur l'importance du continent pour l'avenir de l'opérateur.

AFP

Ses derniers articles: Golfe de Guinée: face aux pirates, le géant Maersk réclame une grande mission maritime  Ousmane Sonko, l'opposant dont l'arrestation enflamme le Sénégal  Le majordome et Mandela: souvenirs du luxueux Blue Train sous l'apartheid 

Afrique

AFP

Vendanges au paradis pour des vins singuliers en Afrique du Sud

Vendanges au paradis pour des vins singuliers en Afrique du Sud

AFP

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma et le groupe français Thales jugés en mai pour corruption

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma et le groupe français Thales jugés en mai pour corruption

AFP

Covid: en Afrique du Sud, on sauve les légumes abîmés pour apaiser la faim

Covid: en Afrique du Sud, on sauve les légumes abîmés pour apaiser la faim

Casablanca

AFP

Normalisation Israël/Maroc: les juifs de Casablanca célèbrent le "miracle"

Normalisation Israël/Maroc: les juifs de Casablanca célèbrent le "miracle"

AFP

Normalisation Maroc-Israël: la pâtisserie kasher de Casablanca en effervescence

Normalisation Maroc-Israël: la pâtisserie kasher de Casablanca en effervescence

AFP

Casablanca renaît avant le déconfinement officiel

Casablanca renaît avant le déconfinement officiel

Moyen-Orient

AFP

Le géant sud-africain des télécoms MTN va se retirer du Moyen-Orient

Le géant sud-africain des télécoms MTN va se retirer du Moyen-Orient

AFP

Au Caire, Pompeo veut prouver que l'Amérique de Trump est "revigorée" au Moyen-Orient

Au Caire, Pompeo veut prouver que l'Amérique de Trump est "revigorée" au Moyen-Orient

AFP

La sécurité alimentaire se détériore en Afrique du Nord, au Moyen-Orient (FAO)

La sécurité alimentaire se détériore en Afrique du Nord, au Moyen-Orient (FAO)