mis à jour le

La fête attendra

L'attaquant de Liverpool Sadio Mané a fait faux bond mercredi à ses admirateurs sénégalais qui attendaient son retour annoncé au pays pour célébrer son sacre comme meilleur joueur africain la veille.

Dakar espérait fêter le premier joueur sénégalais à recevoir cette consécration individuelle depuis El-Hadji Diouf en 2002.

Un accueil à l'aéroport à son arrivée d'Egypte, où il avait été récompensé mardi soir, suivi d'une parade, puis d'une cérémonie en présence du chef de l'Etat Macky Sall, étaient inscrits au programme du joueur.

Un jet privé devait le transporter des bords de la mer Rouge à ceux de l'Atlantique. Mais sa visite éclair a été annulée, ou reportée selon les sources, au dernier moment.

"Les Reds et l'attaquant avaient pris des dispositions pour qu'il puisse s'envoler vers son pays natal directement après la cérémonie en Egypte, en remerciement pour le soutien que beaucoup de gens dans son pays lui ont témoigné", a expliqué Liverpool dans un communiqué en soirée.

"Cependant, des perturbations dans le voyage allant au-delà de ce que (le joueur) ou le club pouvaient contrôler ont rendu impossible cette visite", a poursuivi le club, qui précise toutefois que Mané se rendra "à la première opportunité" au Sénégal pour fêter son titre.

Bakary Cissé, un membre de son entourage, a invoqué auprès de l'AFP un permis de survol de la Tunisie qui tardait à arriver en Egypte à l'aéroport de départ. "Liverpool a décidé de (ramener) son joueur, parce qu'il (le club) ne peut pas continuer à attendre un permis dont on ne sait pas l'heure (de délivrance) exacte", a-t-il dit.

L'équipe entraînée par l'Allemand Jürgen Klopp survole le Championnat d'Angleterre, avec treize points d'avance sur son premier poursuivant, Leicester, mais les "Reds" effectuent un déplacement délicat samedi à Tottenham (6e).

Une source proche des sphères politiques sénégalaises a évoqué un report à dans quelques jours, et non pas une annulation de la visite.

Un flot de louanges s'est déversé au Sénégal sur Mané, 27 ans, après son titre de meilleur joueur africain, tandis que circulaient sur les réseaux sociaux des images de son village de Bambali en fête. La quatrième place de Mané au Ballon d'Or 2019, remporté pour la 6ème fois par l'Argentin Lionel Messi, avait eu un peu de mal à passer.

"Heureux et fier d'exprimer au nom du peuple sénégalais toute ma satisfaction et d'adresser mes chaleureuses félicitations à Sadio Mané. Bravo encore pour ce merveilleux exploit qui mérite d'être magnifié et porté en exemple pour toute la jeunesse", a twitté le président sénégalais.

Mané a connu une année faste, tant avec Liverpool (sacres en Ligue des champions et au Mondial des clubs), qu'avec sa sélection, battue en finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

AFP

Ses derniers articles: Sur l'Ocean Viking, vague d'espoir après la tempête  Covid-19: décès de l'actrice égyptienne Ragaa al-Guiddawi  Coronavirus/Maroc: nouveau record de contaminations, une ville placée en quarantaine 

Africain

AFP

Des stars du football africain s'engagent contre le coronavirus

Des stars du football africain s'engagent contre le coronavirus

AFP

Meilleur joueur africain de L1: Gueye, Osimhen et Slimani parmi les finalistes

Meilleur joueur africain de L1: Gueye, Osimhen et Slimani parmi les finalistes

AFP

"Il est temps" d'avoir un Africain

"Il est temps" d'avoir un Africain

Dakar

AFP

Des grapheurs taguent le Black Power sur le béton de Dakar

Des grapheurs taguent le Black Power sur le béton de Dakar

AFP

Au Sénégal, des enfants des rues cherchent

Au Sénégal, des enfants des rues cherchent

AFP

Sénégal: Dakar fait un triomphe

Sénégal: Dakar fait un triomphe

fête

AFP

Le Zimbabwe fête le 40e anniversaire de son indépendance confiné et en crise

Le Zimbabwe fête le 40e anniversaire de son indépendance confiné et en crise

AFP

Ethiopie: le TPLF, ex-parti dominant, fête ses 45 ans dans l'incertitude

Ethiopie: le TPLF, ex-parti dominant, fête ses 45 ans dans l'incertitude

AFP

A Bamako, la biennale de la photographie africaine fête ses 25 ans

A Bamako, la biennale de la photographie africaine fête ses 25 ans