SlateAfrique

mis à jour le

Le maigre argent de poche du Zimbabwe

Avec 217 dollars dans ses coffres, «le Zimbabwe, un pays qui abrite l'une des plus grandes réserves de plutonium et de diamants, est aussi riche qu'une fille de 14 ans au lendemain d'une très bonne fête d'anniversaire», s'amuse The Atlantic Wire.

Une situation révélée le 29 janvier par Tendai Bili, ministre des Finances zimbabwéen, après le paiement des fonctionnaires de l'Etat, rapporte l'AFP.

Voilà une très mauvaise nouvelle, estime Quartz, pour un pays qui doit organiser des élections et un référendum d'ici à la fin de l'année, et dont le coût est estimé à 104 millions de dollars.

Le ministre, sans autre issue, selon le site spécialisé, en a appelé à la générosité de la communauté internationale. Laquelle se fera un plaisir de voler au secours du pays, ironise Quartz, étant friande de minerais rares.

Comment en est-on arrivé là? Le fléau de l'hyperinflation y a nettement contribué depuis plus de dix ans. Mais le plus gros problème du Zimbabwe reste la corruption, endémique selon Quartz, qui empêche toute transparence dans le prélèvement des impôts.

Le Zimbabwe ne pourra commencer à s'y attaquer qu'avec le départ de Mugabe, estime Quartz. Mais les élections à venir verront-elles le départ de cet «autocrate vieillissant»?

Lu sur Quartz, The Atlantic Wire

A lire aussi

Zimbabwe, le plus grand pillage de diamants depuis plus d'un siècle (VIDEO)

Heidi Holland, la femme qui avait pu entrer dans le cerveau de Mugabe

Tribune: Mugabe fait aussi de bonnes choses au Zimbabwe