mis à jour le

Les attentats les plus meurtriers

Mogadiscio, théâtre samedi d'une attaque meurtrière à la voiture piégée, est régulièrement la cible d'attentats des islamistes shebab, affiliés à Al-Qaïda, depuis qu'ils ont été chassés de la capitale somalienne en août 2011.

L'attentat le plus meurtrier de l'histoire du pays avait fait 512 morts le 14 octobre 2017. Il n'a pas été revendiqué, mais les autorités l'avaient attribué aux shebab.

- 2018 -

- 9 novembre: au moins 41 personnes sont tuées dans l'explosion de deux voitures piégées placées par les shebab et d'un kamikaze près de l'hôtel Sahafi, établissement fréquenté par des responsables politiques.

- 23 février: au moins 38 personnes meurent dans deux attentats à la voiture piégée visant le palais présidentiel et un hôtel de la capitale, revendiqués par les shebab.

- 2017 -

- 28 octobre: un commando de cinq hommes armés fait irruption dans l'hôtel Nasa Hablod, après avoir fait exploser deux véhicules piégés à proximité. L'attentat, revendiqué par les shebab, fait 27 morts. L'attaque coûte leur poste aux chefs de la police et des renseignements.

- 14 octobre: un attentat au camion piégé dans le district de Hodan, quartier commerçant très animé, fait 512 morts. Un des jihadistes condamnés pour cet attentat est exécuté un an plus tard.

- 19 février: 39 personnes sont tuées par un kamikaze qui fait exploser une voiture piégée à un carrefour fréquenté. L'attaque, non revendiquée, intervient le jour où les shebab menacent de lancer une "guerre sans merci" contre le nouveau président.

- 25 janvier: au moins 28 personnes sont tuées dans un double attentat à la voiture piégée contre l'hôtel Dayah, suivi d'une attaque, revendiqués par les shebab.

- 2016 -

- 26 novembre: une trentaine de personnes sont tuées dans l'explosion d'une voiture piégée près d'un marché. L'attentat n'est pas revendiqué mais les soupçons se portent sur les shebab.

- 2015 

- 20 février: un double attentat suicide contre le Central Hotel, revendiqué par les shebab, fait au moins 25 morts. Parmi les victimes, deux parlementaires, le maire adjoint de Mogadiscio, le secrétaire privé du Premier ministre et le chef de cabinet du vice-Premier ministre.

- 2013 -

- 14 avril: une attaque-suicide spectaculaire contre le principal tribunal de la capitale et un attentat à la voiture piégée font au moins 34 morts civils. Le raid est revendiqué par les shebab.

- 2011 -

- 4 octobre: un attentat suicide au camion piégé visant un complexe ministériel fait au moins 82 morts et 120 blessés. C'est le premier attentat revendiqué par les shebab depuis leur retrait en août de Mogadiscio. 

Par ailleurs, les shebab ont revendiqué plusieurs attaques meurtrières dans les pays voisins, notamment au Kenya, où l'attaque du centre commercial Westgate à Nairobi a fait 67 morts en septembre 2013 et l'assaut de l'université de Garissa (est) en a fait 148, dont 142 étudiants, en avril 2015.

AFP

Ses derniers articles: Algérie: appel  Le Mozambique avait commandé le nitrate d'ammonium mais n'est pas responsable de l'explosion de Beyrouth  Tunisie: des ONG soutiennent un journaliste algérien condamné 

attentats

AFP

Attentats de 1998 contre des ambassades: accord proche avec Washington, selon Khartoum

Attentats de 1998 contre des ambassades: accord proche avec Washington, selon Khartoum

AFP

Attentats contre des touristes en Tunisie: prison

Attentats contre des touristes en Tunisie: prison

AFP

Mali: arrestation de jihadistes soupçonnés de préparer des attentats dans la région

Mali: arrestation de jihadistes soupçonnés de préparer des attentats dans la région

Mogadiscio

AFP

Somalie: les shebab revendiquent l'attentat de samedi

Somalie: les shebab revendiquent l'attentat de samedi

AFP

Somalie: le bilan de l'attentat de Mogadiscio s'alourdit

Somalie: le bilan de l'attentat de Mogadiscio s'alourdit

AFP

Un avion turc évacue des victimes de l'attentat de Mogadiscio

Un avion turc évacue des victimes de l'attentat de Mogadiscio