mis à jour le

Libye: deux civils tués et 20 blessés dans un raid aérien

Au moins deux civils ont été tués et 20 autres blessés jeudi dans un raid aérien contre une rue commerçante à Zawiya, à l'ouest de la capitale libyenne, selon un responsable local. 

"Deux personnes ont été tuées et 20 autres blessées (...) dans une frappe aérienne contre des secteurs civils de la ville", a indiqué à l'AFP Jamal Baher, maire de cette ville située à 45 kilomètres à l'ouest de Tripoli. 

Les victimes, toutes civiles, se trouvaient dans une rue commerçante, selon la même source.

Survenue à l'heure de pointe la veille du week-end, la frappe a touché une pharmacie, une boulangerie et des voitures en stationnement, a précisé le maire. 

Le gouvernement libyen d'union nationale (GNA), reconnu par l'ONU et basé à Tripoli, a accusé les forces du maréchal Khalifa Haftar, qui mènent depuis avril une offensive pour conquérir la capitale, d'avoir mené le raid. 

"Les frappes répétées, menées par des avions étrangers soutenant (Khalifa) Haftar contre des quartiers et des sites civils ne cherchent qu'à terroriser les citoyens et déstabiliser" le pays, a indiqué jeudi le GNA dans un communiqué sur Facebook.

"Le fait que la communauté internationale n'ait pas dissuader le criminel de guerre (Haftar) (de stopper son offensive, ndlr) l'a encouragé à commettre ces violation ignobles comparables à des crimes de guerre", a ajouté le GNA. 

La frappe contre Zawiya n'a pas été revendiquée. 

La Libye est déchirée entre deux pouvoirs rivaux: le GNA de Fayez al-Sarraj, basé à Tripoli (ouest) et, dans l'est, un pouvoir incarné par le maréchal Khalifa Haftar.

A plusieurs reprises, la mission de l'ONU en Libye (Manul) a demandé à ce que les secteurs civils soient épargnés par les frappes qui "pourraient constituer des crimes de guerre".

Depuis le début de l'offensive contre Tripoli, plus de 280 civils ont été tués, selon l'ONU. Plus de 2.000 combattants ont en outre péri et 146.000 Libyens ont été déplacés, selon la même source.

AFP

Ses derniers articles: Au Nigeria, une chaîne de télé craint pour son avenir après la suspension de Twitter  Au Sahel, le pari risqué de la France pour éviter l'enlisement  South African Airways détenue 

blessés

AFP

Explosions dans un camp militaire en Guinée équatoriale: au moins 30 morts et 600 blessés

Explosions dans un camp militaire en Guinée équatoriale: au moins 30 morts et 600 blessés

AFP

Guinée équatoriale: au moins 20 morts et 600 blessés dans des explosions de dépôts militaires

Guinée équatoriale: au moins 20 morts et 600 blessés dans des explosions de dépôts militaires

AFP

Mali: six soldats maliens tués et 18 blessés dans deux attaques "terroristes"

Mali: six soldats maliens tués et 18 blessés dans deux attaques "terroristes"

civils

AFP

Une frappe française a tué 19 civils au Mali en janvier, selon une enquête de l'ONU

Une frappe française a tué 19 civils au Mali en janvier, selon une enquête de l'ONU

AFP

Mozambique: les civils fuient par milliers les violences jihadistes

Mozambique: les civils fuient par milliers les violences jihadistes

AFP

Ethiopie: une équipe de MSF témoin d'exécutions de civils au Tigré, selon l'ONG

Ethiopie: une équipe de MSF témoin d'exécutions de civils au Tigré, selon l'ONG

raid

AFP

Ouganda: l'opposant Bobi Wine arrêté lors d'un raid contre les locaux de son parti (avocat)

Ouganda: l'opposant Bobi Wine arrêté lors d'un raid contre les locaux de son parti (avocat)

AFP

Libye: trois enfants tués dans un raid aérien près de Tripoli

Libye: trois enfants tués dans un raid aérien près de Tripoli

AFP

Libye: raid aérien contre l'aéroport de Misrata

Libye: raid aérien contre l'aéroport de Misrata