SlateAfrique

mis à jour le

Tombouctou: vers une seconde victoire?

La bataille de Gao s'est soldée par le recul des djihadistes. Les armées françaises et maliennes ont pris le contrôle de l’aéroport et du pont de Wabary, a déclaré le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. La France a déjà déployé 2.500 soldats sur le terrain au MaliPour situer géographiquement la zone de combat, l'aéroport est situé à environ 6 km à l’est de la ville, alors que le pont se trouve au sud, rappelle le site de la BBC.«Les troupes françaises, maliennes sont stationnés aux portes de la ville de Gao, et non pas à l'intérieur», précise Radio France Internationale.Le ministre de la Défense a toutefois affirmé que la ville de Gao était libérée. Preuve de cette libération, le retour du maire de Gao,  une écharpe tricolore en bandoulière.Depuis avril 2012, la ville la plus peuplée du Nord-Mali  était sous le contrôle des islamistes djihadistes.Gao libérée, les troupes françaises, maliennes et les renforts africains en phase de déploiement sont déjà en route vers Tombouctou. Profitant de leur supériorité militaire sur les djihadistes, les troupes françaises et maliennes poursuivent leur conquête éclair du Nord-Mali.Afficher Les enjeux de l'intervention au Mali sur une carte plus grande Lu sur BBC, RFIA lire aussiExactions au Mali: Vers "un nettoyage ethnique" du nordLe dossier Mali, un pays en guerre