SlateAfrique

mis à jour le

Libye - Pourquoi les Britanniques doivent fuir Benghazi

Le ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni alerte les Britanniques depuis septembre sur les risques d'un voyage à Benghazi, la deuxième ville de Libye située à l'est du pays.

Le ministre David Lidington a franchi un pas supplémentaire le 24 janvier en déclarant à la BBC que les Britanniques devaient quitter la ville au plus vite.

Des dizaines de Britanniques seulement sont répertoriés à l'Ambassade de Benghazi.

L'attaque du le 11 septembre 2012 du consulat américain de Benghazi n'est évidemment pas étrangère à cet avertissement.

«Nous avons désormais des rapports qui font état d'une menace terroriste spécifique et imminente visant les Occidentaux à Benghazi», a-t-il déclaré. «Notre conseil: N'attendez pas, partez.»

De quelle nature exacte est cette menace? David Lidington ne le dira pas. Mais selon le Guardian, l'information proviendrait des services secrets britanniques.

«Cette menace existe depuis longtemps en Libye, déjà bien avant l'intervention militaire au Mali», ajoute le ministre. Et elle concerne tous les ressortissants occidentaux. Mais le risque de représailles est plus fort depuis l'intervention au Mali et la prise d'otages à In Amenas, en Algérie, selon la BBC.

Pour le professeur Jorge, spécialiste des questions nord-africaines à l'université de Cambridge, il existe une «idéologie commune» entre les djihadistes du Nord-Mali, d'Algérie et de Libye.

En attaquant Benghazi, les terroristes libyens se montreraient solidaires des islamistes nord-maliens et algériens dans leur guerre contre l'Occident.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a quant à elle témoigné devant le Congrès, le 23 janvier. Sa responsabilité mise en cause dans l'attaque du Consulat du 11 septembre 2012, elle a vivement répliqué. Pour la chef de la diplomatie américaine démocrate, la menace n'est pas nouvelle en Libye. 

 «les révolutions arabes ont bouleversé l'équilibre des forces dans toute la région (et) l'instabilité au Mali a créé un refuge pour des terroristes qui cherchent à étendre leur influence et à perpétrer davantage d'attaques du genre de celle de la semaine dernière en Algérie» a-t-elle déclaré.

Lu sur BBCThe Guardian

A lire aussi

Libye: Quand les intérêts de la tribu passent avant l'Etat

Libye - L'attaque de Benghazi continue de secouer la diplomatie américaine

Un escadron de la mort à Benghazi?