mis à jour le

Sahel : Macron reporte le sommet de Pau

En raison de l'attaque jihadiste mardi au Niger, le président français Emmanuel Macron, en accord avec son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, a décidé de reporter à début 2020 le sommet avec les dirigeants des cinq pays du Sahel prévu le 16 décembre, a annoncé l'Elysée.

Après l'attaque d'un camp militaire à Inates (ouest du Niger) qui a fait plus de 60 morts, Emmanuel Macron a appelé mercredi soir le président nigérien et ont ensemble convenu "de proposer à leurs homologues de reporter au début de l'année 2020 la tenue, en France, du sommet consacré à l'opération Barkhane et à la force conjointe du G5 Sahel", a précisé la présidence française.

AFP

Ses derniers articles: Le championnat sud-africain de foot va reprendre dans un épicentre du Covid-19  Le Soudan distribue des aides pour atténuer la crise économique  Décès de la plus jeune fille de Mandela, militante anti-apartheid 

Niger

AFP

Niger : une quarantaine de gazelles dorcas tuées par des braconniers

Niger : une quarantaine de gazelles dorcas tuées par des braconniers

AFP

Peur et colère dans l'ouest du Niger après une triple attaque meurtrière

Peur et colère dans l'ouest du Niger après une triple attaque meurtrière

AFP

Covid-19: le Niger redoute de nouvelles violences

Covid-19: le Niger redoute de nouvelles violences

reporté

AFP

Afrique du Sud: le procès de l'ex-président Zuma de nouveau reporté

Afrique du Sud: le procès de l'ex-président Zuma de nouveau reporté

AFP

Coronavirus: retour

Coronavirus: retour

AFP

Algérie: le procès de Karim Tabbou, figure du "Hirak",

Algérie: le procès de Karim Tabbou, figure du "Hirak",

sahel

AFP

Mort de Droukdal: "la fin du règne" des jihadistes algériens au Sahel (expert)

Mort de Droukdal: "la fin du règne" des jihadistes algériens au Sahel (expert)

AFP

Après la mort de Droukdal, trois hommes dominent l'échiquier jihadiste au Sahel

Après la mort de Droukdal, trois hommes dominent l'échiquier jihadiste au Sahel

AFP

Chef d'AQMI tué: un "succès majeur" pour l'armée française, pressée d'obtenir des résultats au Sahel

Chef d'AQMI tué: un "succès majeur" pour l'armée française, pressée d'obtenir des résultats au Sahel