mis à jour le

Sahel : Macron reporte le sommet de Pau

En raison de l'attaque jihadiste mardi au Niger, le président français Emmanuel Macron, en accord avec son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, a décidé de reporter à début 2020 le sommet avec les dirigeants des cinq pays du Sahel prévu le 16 décembre, a annoncé l'Elysée.

Après l'attaque d'un camp militaire à Inates (ouest du Niger) qui a fait plus de 60 morts, Emmanuel Macron a appelé mercredi soir le président nigérien et ont ensemble convenu "de proposer à leurs homologues de reporter au début de l'année 2020 la tenue, en France, du sommet consacré à l'opération Barkhane et à la force conjointe du G5 Sahel", a précisé la présidence française.

AFP

Ses derniers articles: ONU: nomination d'un nouvel émissaire pour la Libye après un très long feuilleton  Centrafrique: un Casque bleu burundais tué dans une attaque de rebelles  RDC: 46 Pygmées tués dans une attaque des ADF en Ituri 

Niger

AFP

L'éclectique Musée national de Niamey, "miroir" du Niger

L'éclectique Musée national de Niamey, "miroir" du Niger

AFP

"Ils sont venus pour tuer tout le monde": récit macabre d'un massacre au Niger

"Ils sont venus pour tuer tout le monde": récit macabre d'un massacre au Niger

AFP

Sur le départ, le président du Niger appelle

Sur le départ, le président du Niger appelle

reporté

AFP

Tunis: le chef de la diplomatie française reporte de trois jours son voyage au Mali

Tunis: le chef de la diplomatie française reporte de trois jours son voyage au Mali

AFP

Algérie: le procès de l'opposant Karim Tabbou reporté au 26 octobre

Algérie: le procès de l'opposant Karim Tabbou reporté au 26 octobre

AFP

Afrique du Sud: le procès de l'ex-président Zuma de nouveau reporté

Afrique du Sud: le procès de l'ex-président Zuma de nouveau reporté

sahel

AFP

L'impatience monte en France après 8 ans de guerre au Sahel

L'impatience monte en France après 8 ans de guerre au Sahel

AFP

Le GSIM, lié

Le GSIM, lié

AFP

La branche d'Al-Qaïda au Sahel revendique la mort de 2 soldats français

La branche d'Al-Qaïda au Sahel revendique la mort de 2 soldats français