mis à jour le

Ebola en RDC: cap des 2.200 morts passés, la réponse menacée par l'insécurité

Le cap des 2.200 morts de l'épidémie d'Ebola a été franchi dans l'est de la République démocratique du Congo où la lutte contre l'épidémie est perturbée après une double attaque jeudi contre des équipes de la riposte contre la maladie, a annoncé samedi le ministère de la Santé.

Déclarée le 1er août 2018, l'épidémie a tué 2.201 personnes, selon le bulletin épidémiologique publié samedi. La région de Beni (Nord-Kivu) et de l'Ituri voisine sont les plus touchées.

Six nouveaux cas confirmés ont été signalés entre le 20 et le 26 novembre, a indiqué l'OMS jeudi.

"Au cours de la semaine passée, la violence, d'importants troubles civils et des attaques ciblées ont sérieusement perturbé la réponse anti-Ebola et restreint l'accès aux communautés affectées en de multipes endroits", ajoute l'OMS.

Quatre agents de la riposte anti-Ebola ont été tués dans une double attaque armée dans la nuit de mercredi à jeudi à Biakato (Ituri) et Mangina (Nord-Kivu), selon l'OMS.

Une des victimes, une fonctionnaire du ministère congolais de la Santé chargée de la vaccination, Belinda Kasongo, 30 ans, a été enterrée samedi à Goma, a rapporté un photographe de l'AFP.

Depuis jeudi, "quelques dizaines de personnes" des deux équipes attaquées "ont été ramenées à Goma pour leur relocalisation", a indiqué un responsable congolais de la riposte, le professeur Steve Ahuka.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé vendredi à Genève qu'il avait provisoirement interrompu ses distributions de nourriture dans le cadre de la riposte anti-Ebola à Beni.

Beni a été touchée en début de semaine par des émeutes des populations contre les autorités et les Nations unies. Les habitants les accusent de ne rien faire face aux massacres de civils dans la région.

Plus de 100 civils ont été tués en novembre dans des tueries attribuées au groupe armé d'origine ougandaise des ADF (Forces démocratiques alliées).

AFP

Ses derniers articles: Libye: un fils de l'ex-dictateur libéré, que reste-t-il du clan Kadhafi?  RDC: nouveau massacre de villageois en Ituri, les ADF accusés  Guinée: les putschistes convoquent autoritairement les anciens ministres 

Cap

AFP

Afrique du Sud: l'incendie du Cap largement maîtrisé

Afrique du Sud: l'incendie du Cap largement maîtrisé

AFP

Afrique du Sud: l'incendie au Cap menace le centre-ville, des habitants évacués

Afrique du Sud: l'incendie au Cap menace le centre-ville, des habitants évacués

AFP

Fin de cavale pour un babouin sans foi ni loi du Cap

Fin de cavale pour un babouin sans foi ni loi du Cap

Ebola

AFP

Côte d'Ivoire: guérison chez la malade  du virus Ebola (ministère de la Santé)

Côte d'Ivoire: guérison chez la malade du virus Ebola (ministère de la Santé)

AFP

Ebola en Côte d'Ivoire: la Guinée demande une nouvelle analyse de la jeune contaminée

Ebola en Côte d'Ivoire: la Guinée demande une nouvelle analyse de la jeune contaminée

AFP

Guinée: 58 cas contacts de la jeune fille contaminée par Ebola identifiés

Guinée: 58 cas contacts de la jeune fille contaminée par Ebola identifiés

morts

AFP

Pollution de la rivière Kasaï: 12 morts et "catastrophe" écologique, selon Kinshasa

Pollution de la rivière Kasaï: 12 morts et "catastrophe" écologique, selon Kinshasa

AFP

Niger: une épidémie de choléra fait plus de 100 morts

Niger: une épidémie de choléra fait plus de 100 morts

AFP

Nigeria: libération de dizaines d'élèves kidnappés, six morts en captivité

Nigeria: libération de dizaines d'élèves kidnappés, six morts en captivité