mis à jour le

Ebola en RDC: cap des 2.200 morts passés, la réponse menacée par l'insécurité

Le cap des 2.200 morts de l'épidémie d'Ebola a été franchi dans l'est de la République démocratique du Congo où la lutte contre l'épidémie est perturbée après une double attaque jeudi contre des équipes de la riposte contre la maladie, a annoncé samedi le ministère de la Santé.

Déclarée le 1er août 2018, l'épidémie a tué 2.201 personnes, selon le bulletin épidémiologique publié samedi. La région de Beni (Nord-Kivu) et de l'Ituri voisine sont les plus touchées.

Six nouveaux cas confirmés ont été signalés entre le 20 et le 26 novembre, a indiqué l'OMS jeudi.

"Au cours de la semaine passée, la violence, d'importants troubles civils et des attaques ciblées ont sérieusement perturbé la réponse anti-Ebola et restreint l'accès aux communautés affectées en de multipes endroits", ajoute l'OMS.

Quatre agents de la riposte anti-Ebola ont été tués dans une double attaque armée dans la nuit de mercredi à jeudi à Biakato (Ituri) et Mangina (Nord-Kivu), selon l'OMS.

Une des victimes, une fonctionnaire du ministère congolais de la Santé chargée de la vaccination, Belinda Kasongo, 30 ans, a été enterrée samedi à Goma, a rapporté un photographe de l'AFP.

Depuis jeudi, "quelques dizaines de personnes" des deux équipes attaquées "ont été ramenées à Goma pour leur relocalisation", a indiqué un responsable congolais de la riposte, le professeur Steve Ahuka.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé vendredi à Genève qu'il avait provisoirement interrompu ses distributions de nourriture dans le cadre de la riposte anti-Ebola à Beni.

Beni a été touchée en début de semaine par des émeutes des populations contre les autorités et les Nations unies. Les habitants les accusent de ne rien faire face aux massacres de civils dans la région.

Plus de 100 civils ont été tués en novembre dans des tueries attribuées au groupe armé d'origine ougandaise des ADF (Forces démocratiques alliées).

AFP

Ses derniers articles: Golfe de Guinée: face aux pirates, le géant Maersk réclame une grande mission maritime  Ousmane Sonko, l'opposant dont l'arrestation enflamme le Sénégal  Le majordome et Mandela: souvenirs du luxueux Blue Train sous l'apartheid 

Cap

AFP

Abandonnés, affamés, des centaines de cormorans du Cap sauvés

Abandonnés, affamés, des centaines de cormorans du Cap sauvés

AFP

Accusations de racisme dans un lycée: manifestation houleuse au Cap

Accusations de racisme dans un lycée: manifestation houleuse au Cap

AFP

Au Cameroun de Paul Biya, changement de ton ou de cap ?

Au Cameroun de Paul Biya, changement de ton ou de cap ?

Ebola

AFP

Volontaires ou "cas contacts", les Guinéens se vaccinent contre Ebola

Volontaires ou "cas contacts", les Guinéens se vaccinent contre Ebola

AFP

La riposte s'organise en Guinée, où Ebola a fait cinq morts

La riposte s'organise en Guinée, où Ebola a fait cinq morts

AFP

La fièvre Ebola fait son retour en Afrique de l'Ouest après 5 ans d'absence

La fièvre Ebola fait son retour en Afrique de l'Ouest après 5 ans d'absence

morts

AFP

Tchad: au moins deux morts dans une tentative d'arrestation d'un opposant

Tchad: au moins deux morts dans une tentative d'arrestation d'un opposant

AFP

Attaques jihadistes contre Maiduguri au Nigeria: au moins 16 morts

Attaques jihadistes contre Maiduguri au Nigeria: au moins 16 morts

AFP

Mozambique: 55 morts dans une épidémie de choléra frappant les déplacés fuyant les violences jihadistes

Mozambique: 55 morts dans une épidémie de choléra frappant les déplacés fuyant les violences jihadistes