mis à jour le

Fifa: Infantino veut "une ligue africaine" et un milliard pour les stades

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a souhaité la création d'une "ligue africaine", et lancé un appel à un milliard d'investissement dans les stades sur le continent, pour "porter le football africain au sommet du monde", jeudi, à Lubumbashi en République démocratique du Congo.

"Il faut prendre les 20 meilleurs clubs d'Afrique et les faire jouer dans une ligue africaine", a déclaré le président de la Fifa présent à Lubumbashi pour les 80 ans du Tout-Puissant Mazembe, l'un des plus grands clubs d'Afrique.

"Une telle ligue peut générer au moins 200 millions de revenus, ce qui la place dans le Top 10 mondial, du jour au lendemain", a-t-il assuré au côté du président du TP Mazembe, Moïse Katumbi.

L'enjeu est d'arrêter le départ des joueurs africains vers les autres championnats du monde entier, selon lui.

Le président de la Fifa a lancé un appel aux investisseurs "pour récolter un milliard afin que l'on puisse doter chaque pays africain d'un vrai stade de football aux normes Fifa, aux normes internationales".

"On va prendre les meilleurs arbitres africains, on va les salarier. On va dépolitiser, on va professionnaliser l'arbitrage en Afrique", a-t-il promis.

"Je veux porter le football africain au sommet du monde", a-t-il conclu.

Le président de la Fifa est attendu à Brazzaville vendredi.

AFP

Ses derniers articles: Maroc: les journalistes Omar Radi et Soulaimane Raissouni en grève de la faim  Twitter choisit le Ghana comme tête de pont en Afrique  RDC: le président Tshisekedi nomme un gouvernement 

stades

AFP

Au Rwanda, des stades remplis d'habitants pris hors-jeu contre le Covid

Au Rwanda, des stades remplis d'habitants pris hors-jeu contre le Covid

AFP

Algérie: les stades de foot, laboratoires politiques de la contestation

Algérie: les stades de foot, laboratoires politiques de la contestation

AFP

Les supportrices algériennes restent

Les supportrices algériennes restent