SlateAfrique

mis à jour le

Algérie - Bouteflika président jusqu'au bout

Après les scrutins présidentiels de 1999, 2004 et 2009, Abdelaziz Bouteflika rempilerait pour un quatrième mandat. Non, ce n’est pas un canular. Ce sont les parlementaires algériens qui l’ont annoncé.

«Abdelaziz Bouteflika est le président du parti et son candidat unique à l’élection présidentielle de 2014. Il va persévérer dans ses missions pour ajouter d’autres succès au front du peuple», indique un communiqué signé par Tahar Khaoua, président du groupe parlementaire du FLN, le parti du pouvoir, à l’Assemblée populaire nationale, poursuit le site d’information Tout sur l’Algérie.

Le 8 mai 2012, lors du discours à Sétif, le président algérien avait pourtant annoncé que les jeunes allaient pouvoir enfin reprendre le flambeau. La génération de l’indépendance (toujours au pouvoir en 2013) devait se retirer au profit d’une nouvelle génération. Si Abdelaziz Bouteflika se représente en 2014, cela sonnerait vraiment comme une provocation supplémentaire. 

Le site d'information Algérie Focus tient toutefois à rappeler que cette nouvelle information n’officialise absolument pas la candidature d’Abdelaziz Bouteflika:

«Elle aura au moins le mérite d’unifier, pour une fois, le FLN actuellement dans la tourmente.»

Au-delà de cette déclaration, Abdelaziz Bouteflika est vieillissant. Il ne se passe pas un mois sans rumeur sur son état de santé, voire sa mort.

Lu sur TSA

A lire aussi

Pourquoi Abdelaziz Bouteflika meurt-il si souvent? 

Le mystère des origines de Bouteflika

Pourquoi l'Algérie est vaccinée contre le printemps arabe