mis à jour le

Ethiopie: les Sidama attendent les résultats du référendum d'autodétermination

Les premiers résultats du référendum d'autodétermination des Sidama, qui s'est tenu mercredi dans le sud de l'Éthiopie, étaient affichés jeudi matin sur les murs des bureaux de vote, ont constaté des journalistes de l'AFP dans la capitale régionale Hawassa.

La commission électorale éthiopienne a indiqué mercredi soir que les premiers résultats préliminaires du scrutin seraient communiqués tard jeudi ou vendredi.

Quelque 2,3 millions d'électeurs étaient appelés à se prononcer mercredi sur la création d'une région autonome sidama, un scrutin à valeur de test pour la stabilité du pays.

L'Éthiopie connaît une forte recrudescence des violences intercommunautaires et des velléités autonomistes depuis l'arrivée au pouvoir en avril 2018 du Premier ministre réformateur Abiy Ahmed. 

Ce référendum pourrait accentuer la tendance et le risque de fragmentation du pays en servant d'inspiration à certains des quelque 80 autres groupes ethniques éthiopiens.

"Les opérations de vote se sont terminées dans le calme, sans qu'aucun incident ne soit rapporté aux forces de sécurité ou à nous," a indiqué mercredi soir à la presse la directrice de la communication de Commission électorale nationale (NEBE) Soleyana Shimeles.

Un important dispositif sécuritaire avait été déployé mercredi, tandis que les Sidama ont été nombreux à se rendre aux urnes, comme ont pu le constater des journalistes de l'AFP dans la capitale régionale Hawassa, située à environ 200 km au sud d'Addis Abeba.

L'Éthiopie, deuxième pays le plus peuplé d'Afrique avec plus de 100 millions d'habitants, est actuellement divisée en neuf régions semi-autonomes dessinées sur les bases d'un fédéralisme ethnique.

Sa Constitution exige que le gouvernement organise un référendum pour tout groupe ethnique souhaitant former une nouvelle entité dans l'année qui suit sa demande.

La route des Sidama pour quitter la région des Nations, Nationalités et Peuples du Sud (SNNP - sud), à laquelle ils appartiennent actuellement, avait débouché sur des violences qui avaient fait plusieurs dizaines de morts en juillet et conduit Addis Abeba à placer la zone sous contrôle de la police fédérale et de l'armée.

AFP

Ses derniers articles: Massacre du stade de Conakry: les autorités promettent un procès "bientôt"  En Egypte, l'héritage mitigé de Nasser, 50 ans après sa mort  "Hirak" en Algérie: nouvelles condamnations 

référendum

AFP

Algérie: le Parlement adopte la réforme constitutionnelle avant un référendum

Algérie: le Parlement adopte la réforme constitutionnelle avant un référendum

AFP

Guinée: Condé maintient son référendum malgré les contestations et le coronavirus

Guinée: Condé maintient son référendum malgré les contestations et le coronavirus

AFP

Guinée: l'opposition exige l'annulation du référendum constitutionnel reporté par le président Condé

Guinée: l'opposition exige l'annulation du référendum constitutionnel reporté par le président Condé

résultats

AFP

Chef d'AQMI tué: un "succès majeur" pour l'armée française, pressée d'obtenir des résultats au Sahel

Chef d'AQMI tué: un "succès majeur" pour l'armée française, pressée d'obtenir des résultats au Sahel

AFP

Togo: les résultats officiels confirment la réélection de Faure Gnassingbé avec 70% des voix

Togo: les résultats officiels confirment la réélection de Faure Gnassingbé avec 70% des voix

AFP

Togo: l'opposant Kodjo dépose un recours pour contester les résultats de la présidentielle

Togo: l'opposant Kodjo dépose un recours pour contester les résultats de la présidentielle