mis à jour le

Elections au Nigeria: le parti au pouvoir remporte un Etat du sud pétrolier

Le candidat du parti au pouvoir au Nigeria a remporté lundi l'élection régionale dans l'Etat pétrolier de Bayelsa (sud), a annoncé la commission électorale, un résultat qui renforce l'influence croissante du président Muhammadu Buhari dans ce bastion de l'opposition.

Bayelsa est un fief du Parti démocratique populaire (PDP) de l'ancien chef d'Etat Goodluck Jonathan, le principal parti d'opposition.

David Lyon, 49 ans, candidat du Congrès des progressistes (APC), a remporté 352.552 suffrages, battant son principal concurrent Douye Diri (PDP) qui en a recueilli 143.172, a précisé la commission électorale nationale (Inec) à Yenagoa, la capitale de l'Etat.

Le parti au pouvoir a par ailleurs conservé son leadership à Kogi (centre), autre Etat à élire un nouveau gouverneur ce week-end. Le gouverneur sortant, Yahaya Bello, a été reconduit pour un second mandat avec une nette avance sur son adversaire du PDP.

Le scrutin a été marqué dans les deux Etats par de nombreux incidents, dont des meurtres, des enlèvements et le vol de matériel de vote. 

Le président Buhari a félicité le nouveau gouverneur de l'Etat de Bayelsa dans un communiqué lundi, en déplorant les incidents.

"La violence pendant les élections affaiblit notre engagement à montrer au monde et à la prochaine génération que nous sommes un peuple capable d'élire ses dirigeants de manière pacifique et ordonnée", a-t-il déclaré.

Les élections régionales sont âprement disputées au Nigeria, où les gouverneurs sont des personnalités puissantes et influentes, contrôlant les finances de leur État et des domaines clés, allant de l'éducation à la santé en passant par les infrastructures. Leurs actions ont souvent plus d'impact direct sur la population que celles du gouvernement central.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec 190 millions d'habitants, a une longue tradition de violences et de fraudes électorales, comme l'achat de voix, l'intimidation d'électeurs, le vol de bulletins de vote.

AFP

Ses derniers articles: Mali: la junte officiellement dissoute cinq mois après le putsch  Des centaines de Tunisiens manifestent près d'un Parlement barricadé  Le président nigérian remplace les principaux chefs de l'armée 

élections

AFP

Elections en Ouganda: Bobi Wine appelle les électeurs

Elections en Ouganda: Bobi Wine appelle les électeurs

AFP

En Libye, des municipales font figure de test avant les élections législatives

En Libye, des municipales font figure de test avant les élections législatives

AFP

Elections en Centrafrique: que sait-on de l'offensive rebelle ?

Elections en Centrafrique: que sait-on de l'offensive rebelle ?

Etat

AFP

Etat d'urgence en Centrafrique, où l'émissaire de l'ONU veut une hausse "substantielle" des Casques bleus

Etat d'urgence en Centrafrique, où l'émissaire de l'ONU veut une hausse "substantielle" des Casques bleus

AFP

Dans les brousses du nord du Burkina, ni Etat ni élection

Dans les brousses du nord du Burkina, ni Etat ni élection

AFP

Ethiopie: escalade militaire au Tigré, placé en état d'urgence

Ethiopie: escalade militaire au Tigré, placé en état d'urgence

pouvoir

AFP

Ouganda: Museveni se maintient au pouvoir pour un 6e mandat lors d'un scrutin contesté

Ouganda: Museveni se maintient au pouvoir pour un 6e mandat lors d'un scrutin contesté

AFP

Présidentielle au Congo: Sassou Nguesso officiellement investi candidat du parti au pouvoir

Présidentielle au Congo: Sassou Nguesso officiellement investi candidat du parti au pouvoir

AFP

Centrafrique: des groupes armés menacent le pouvoir en cas de "hold-up électoral"

Centrafrique: des groupes armés menacent le pouvoir en cas de "hold-up électoral"