SlateAfrique

mis à jour le

Angola - La veillée religieuse qui tourne à la catastrophe (VIDEO)

Alors que 60 personnes au moins sont mortes à Abidjan lors d’une bousculade dans la nuit du 31 au 1er janvier, un événement similaire s’est produit en Angola le 31 décembre, causant la mort de 16 personnes selon un dernier bilan daté du 3 janvier 2013, dont quatre enfants.

La bousculade a eu lieu vers 19h30 à l’entrée du stade national de la Cidadela de Luanda où se tenait une veillée religieuse organisée par l’église pentecôtiste d’origine brésilienne Universal Church of the Kingdom of God (l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu) à laquelle devaient assister plus de 70.000 personnes.

Des sources officielles rapportent que seules deux des portes du stade étaient ouvertes lors de la bousculade et accusent l’église d’avoir excédé les capacités du stade.

Les organisateurs ont reconnu le nombre trop important de participants, se défendant en revanche de ne pas avoir bien préparé l’événement, expliquant par exemple avoir demandé la collaboration à la veillée de la Croix-Rouge angolaise et d’autres services médicaux d’urgence. 

Lu sur BBC, Angola Press


A lire aussi

Côte d'Ivoire- Au moins 60 morts dans une bousculade après le feu d'artifice du Nouvel an

Pourquoi les Ougandais sont privés de feux d'artifice

Le calvaire des enfants angolais accusés de sorcellerie

Angola: les leçons cachées d'un pays qui change