mis à jour le

RDC: tirs de sommation des Casques bleus pour protéger 800 déplacés

Des Casques bleus de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monusco) ont eu recours jeudi à des tirs de sommation dans une cité en conflit de l'est, afin de protéger de milices 800 déplacés installés près de leur base, a-t-on appris vendredi de source onusienne.

"Hier (jeudi), nos troupes ont entendu des tirs et vu de la fumée à 5 Km de notre base temporaire de Mikenge. Ils ont  eu recours à des tirs de sommation pour stopper ces milices considérées comme une menace pour les 800 déplacés qui se sont abrités près de notre base", a déclaré à l'AFP Florence Marchal, porte-parole de la Monusco.

"On ne nous a pas attaqué et il n'y pas eu de contact direct avec ces milices", a-t-elle précisé.

Mikenge est situé à 3 km de Minembwe, une cité du territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu (est). Cette région est le théâtre de violences entre des membres de la communauté Banyamulenge (communauté locale rwandophone, éleveurs) et ceux des communautés Bafulero, Babembe, Banyindu (cultivateurs).

L'origine de ces violences se trouve dans des différents fonciers liés à la gestion des pâturages et des champs.

Depuis mai, on note un regain de violences dans cette zone après la mort d'un notable des Banyamulenge, tué par des membres d'une communauté rivale.

En octobre, "90 incidents" ont été recensés, entrainant le déplacement de plusieurs centaines de personnes dont les maisons ont été brulées, selon Mme Marchal.

Le bureau conjoint de l'ONU pour les droits de l'Homme (BCNUDH) a mis en garde mercredi tous les protagonistes du conflit à Minembwe. Le BCNUDH documente tout, "y compris des appels à la violence à travers les réseaux sociaux", a affirmé son directeur Abdoul Aziz Thioye.

Il a rappelé que l'incitation à la haine est considérée comme un crime international qui peut donner lieu à des poursuites au niveau national ou international.

AFP

Ses derniers articles: Mozambique: poussés par la faim, des déplacés prennent le risque de retourner vers leurs terres  Dans le nord-ouest du Nigeria, les enlèvements d'élèves, nouvelle manne des groupes criminels  Les Algériens dans la rue, le Hirak se remet en marche face au pouvoir 

bleus

AFP

Côte d'Ivoire: hommage aux quatre Casques bleus tués au Mali

Côte d'Ivoire: hommage aux quatre Casques bleus tués au Mali

AFP

Etat d'urgence en Centrafrique, où l'émissaire de l'ONU veut une hausse "substantielle" des Casques bleus

Etat d'urgence en Centrafrique, où l'émissaire de l'ONU veut une hausse "substantielle" des Casques bleus

AFP

Centrafrique: les Casques bleus reprennent le contrôle d'une ville occupée par les rebelles

Centrafrique: les Casques bleus reprennent le contrôle d'une ville occupée par les rebelles

deplaces

AFP

Mozambique: poussés par la faim, des déplacés prennent le risque de retourner vers leurs terres

Mozambique: poussés par la faim, des déplacés prennent le risque de retourner vers leurs terres

AFP

Mozambique: 55 morts dans une épidémie de choléra frappant les déplacés fuyant les violences jihadistes

Mozambique: 55 morts dans une épidémie de choléra frappant les déplacés fuyant les violences jihadistes

AFP

Sahel: deux millions de déplacés internes, un niveau jamais atteint selon l'ONU

Sahel: deux millions de déplacés internes, un niveau jamais atteint selon l'ONU

tirs

AFP

Somalie: échanges de tirs en marge d'une marche de l'opposition

Somalie: échanges de tirs en marge d'une marche de l'opposition

AFP

Sahara occidental: situation confuse, des échanges de tirs rapportés

Sahara occidental: situation confuse, des échanges de tirs rapportés

AFP

Sahara occidental: échanges de tirs entre l'armée marocaine et le Polisario

Sahara occidental: échanges de tirs entre l'armée marocaine et le Polisario